Le bâtiment abritant l’ancien poste de police de Trou-Fanfaron, à Port-Louis, a été la proie des flammes lundi après-midi. L’incendie a éclaté à l’intérieur du bâtiment, dont il ne restait que des portes et fenêtres en bois depuis que les policiers ont emménagé dans leurs nouveaux bureaux, dans l’immeuble IKS, en juin 2015. Aussitôt l’alerte donnée, les officiers ont sécurisé le périmètre, de nombreuses personnes empruntant ce lieu, qui se trouve juste à côté de la gare de l’Immigration. Les pompiers de la caserne de Port-Louis ont circonscrit l’incendie dans la soirée. Selon la police, on ne recense que des dégâts matériels. Quant à l’origine du sinistre, il reste à être déterminé.   
Ce bâtiment a été classé patrimoine national en janvier 1951, soit sous l’ère coloniale, par le gouverneur britannique sir Hillary Blood. Sa construction a débuté vers 1770 pour être achevé quelques années plus tard. Il servait alors de corps de garde et de poste militaire à l’époque française. L’édifice servait à protéger cette partie de Port-Louis, qui donnait face à la mer, des Britanniques. Ce n’est qu’en 1950 que le bâtiment a été reconverti en poste de police, et ce jusqu’en 2015, où il a été laissé à l’abandon.