Savez-vous pourquoi l’ancien directeur est passé comme un météorite ? Ce n’est pas en raison d’une programmation sans originalité ni à cause des bulletins d’infos consensuels voire lèche-bottes. On aurait pourtant pu le penser. Eh bien non. Ledit monsieur n’est pas passé à la trappe mais aurait pris la porte de son propre chef. Sans doute pour sauvegarder sa petite paix intérieure. Ne pas avoir la conscience lourde d’un gros fardeau… Lorsque colmater les fuites ne suffit pas à remettre le navire à flot, on se déleste des poids morts.