Même si cela peut survenir à n’importe quel âge, et toucher n’importe qui de manière provisoire, les trous de mémoire, accompagnés parfois d’une baisse de concentration, peuvent être handicapants. Afin d’éviter ce souci, il convient de rester actif physiquement et intellectuellement. Une alimentation équilibrée est tout aussi importante.
Pratiquer des activités qui sollicitent l’intellect, comme le sudoku, le scrabble, le jeu de dames, les échecs ou les mots croisés, peut aider à booster sa mémoire et sa capacité de concentration. Apprendre par coeur des numéros de téléphone, des chansons, des poèmes peut également aider à renforcer sa mémoire. Il est bon, de plus, d’avoir des discussions sur un sujet qui fait l’actualité, ou sur un film que vous venez de voir entre amis ou proches. Le sport est également indiqué car il aurait des effets bénéfiques sur la mémoire. Pratiquer une activité physique, même modérée, mais régulière, peut améliorer sa mémoire. Pratiquez par exemple la marche, le yoga, la gym ou le jardinage, selon votre préférence. Le fait de bouger aide à préserver une bonne vascularisation du cerveau. Celui-ci, bien alimenté en oxygène et en nutriments, devient alors plus efficace.
Le sommeil joue un rôle tout aussi important aidant à mieux stocker les informations de la journée. D’autre part, selon les spécialistes, le plaisir est capable de booster le cerveau. Les sorties cinéma, concert ou autres sont ainsi encouragées. Bref, toutes les activités sociales, que ce soit des rencontres, des discussions, des voyages, sont encouragées pour garder sa mémoire active.
Chez les plus âgés, s’il est vrai que le passage du temps laisse ses traces sur le cerveau, ce qui est un processus normal, il n’est pas impossible de les atténuer. Sauf si se présentent des signes plus inquiétants – l’oubli des noms des proches par exemple – faisant soupçonner la maladie d’Alzheimer. Mais, l’oubli du nom d’une personne rencontrée il y a quelques jours, l’oubli d’un objet ou de l’endroit où l’on a gardé un objet relèvent de manquements qui arrivent fréquemment à beaucoup de personnes.
Outre le vieillissement du cerveau chez les personnes âgées, la vue et l’audition, qui s’altèrent tout autant avec l’âge, peuvent aussi affecter la mémoire. En effet, une vue défaillante peut décourager à faire de la lecture, à s’exercer aux mots croisés ou à s’adonner à des activités manuelles. Une baisse d’audition, elle, peut conduire une personne à se reclure.
En sus des jeux de logique et autres jeux de société qui sont très efficaces pour stimuler le cerveau, il convient de varier ce genre d’exercices. Les jeux doivent à la fois faire appel à notre logique, notre raisonnement, notre vocabulaire et nos connaissances générales. Il convient donc de s’adonner aussi à la lecture, au bricolage, aux activités manuelles telles le tricot, la peinture ou la composition florale.
Alimentation
La dépression et l’anxiété sont connues pour affecter la mémoire. De même, les antidépresseurs, tranquillisants, somnifères et autres antihistaminiques altèrent la vigilance. Autant que faire se peut, restez donc zen. Il faut par ailleurs savoir que l’alcool provoque, dans la durée, des lésions cérébrales, affectant ainsi la mémoire.
L’alimentation a un rôle tout aussi clé dans le renforcement de la mémoire. Un repas équilibré et pas trop lourd évite de se retrouver dans un état ensommeillé. Un petit-déjeuner privilégiant les céréales complètes et évitant les sucres ajoutés – sucre blanc, chocolat à tartiner, confiture – et les aliments très gras – saucisses, fritures – apporte au cerveau les nutriments nécessaires à un fonctionnement idéal et prévient les coups de fatigue intellectuels en fin de matinée.
Au déjeuner, il est préférable de s’abstenir de glucides raffinés tels le pain blanc, le riz blanc, les pâtes et pommes de terre. Préférez plutôt les volailles, le poisson et les légumes. Se garder d’autre part des desserts sucrés dans la mesure où les sucres simples et raffinés sont vite assimilés par l’organisme, occasionnant ainsi des baisses d’attention et de concentration dans l’après-midi.