Le nageur Oliver Ah Chin et l’athlète Jessika Rosun ont été élus meilleurs sportifs du Trust Fund for Excellence in Sports mercredi après-midi lors d’une cérémonie de récompenses tenue à Hennessy Park Hôtel, Ebène. Les deux lauréats sont considérés comme étant les sportifs ayant les mieux réussi à gérer l’équilibre entre le sport et les études. Ils ont reçu chacun un chèque de Rs 60 000.
Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports Devanand Ritoo et accueillait les nombreux sportifs membres de la fondation, le président du MSC, Kris Appadoo, les présidents de fédérations sportives, les entraîneurs ainsi que les recteurs des institutions secondaires et les parents. Le Diecteur technique national de natation, le Français Philippe Pascal a reçu pour sa part la médaille d’honneur du TFES alors que le titre du meilleur Pôle Jeunes a été attribué à Rivière du Rempart représenté par les entraîneurs de badminton Roshan Bhagirutty et Jacques Zuel. Ils sont également reçu un chèque qu’ils pourraient utiliser pour l’achat d’équipements.
Michaël Glover, Chief Executive Officer du TFES a remercié les recteurs des Collèges BPS, le Dr Ah Tow et du Collège Saint-Esprit, Jacques Malié de leur contribution. « Sans l’apport de l’éducation, le TFES n’a pas sa raison d’être. Mais nous travaillons aussi avec les fédérations sportives. La médaille d’honneur n’aurait pu être décernée sans l’appui indéfectible du ministre Ritoo. Nous avons donc beaucoup d’espoirs pour 2015 », a-t-il déclaré. Pour le titre du meilleur Pôle Jeunes, il a précisé que la région de Rivière du Rempart était très active depuis déjà plusieurs années dans la promotion du badminton.
Le président du TFES, Désiré Tsang, a rappelé que « le « Trust » n’est pas en compétition avec les fédérations sportives, celles-ci étant des partenaires à part entière. » « Le concept existe depuis sept ans. Nous sommes passés de cinq nageurs à aujourd’hui 400 sportifs. Le long chemin parcouru n’a pas été facile.Nous offrons des moyens de transport, le suivi académique à travers des tuteurs et tutrices. Nous aidons même des sportifs boursiers de haut niveau qui étudient à l’université et nous offrons les soins médicaux et des bourses de perfectionnement qui ont été introduits depuis deux ans avec la collaboration du MJS. Notre but est de travailler en collaboration pour la réussite de la filière sport-études. Je remercie tous les membres du board du TFES, le CEO et le ministre Ritoo qui nous aidés énormément. »
Auparavant, le ministre Devanand Ritoo a longuement exhorté les jeunes sportifs à poursuivre leurs efforts et à profiter pleinement des facilités qui leur sont offertes et à réussir à faire l’équilibre entre le sport et les études. « …J’ai envie de changer la mentalité qui fait croire qu’il n’y a pas d’avenir dans le sport. Le TFES est là pour vous aider à concilier l’éducation et le sport. Le MJS s’impose comme facilitateur à travers le Mauritius Sports Council et le TFES… Continuez à vous entraîner avec persévérance pour atteindre le haut niveau avec fierté tout en restant humbles », fit-il ressortir.
Il a aussi évoqué les raisons qui selon lui expliquent la récente présence du représentant d’une haute instance sportive mondiale à Maurice et les précédentes visites effectuées par les représentants du CIO. «  Ashford Mamelodi, délégué de la FIFA, n’est pas venu à Maurice pour moi, mais pour régler des problèmes avec la MFA. Les délégués du CIO étaient également à Maurice, non pour me rencontrer, mais pour rencontrer le Comité olympique mauricien afin de résoudre le problème de clubs fictifs. Le MJS est là comme médiateur afin que le sport en sorte gagnant. Mais des problèmes externes ont été apportés au MJS… », a-t-il déclaré à l’assistance.  
Cette cérémonie était aussi introduite et animée par l’athlète Jessika Rosun, spécialiste du javelot et médaillée de bronze cette année aux Jeux de la Francophonie à Nice.