TOKYO, JAPAN - OCTOBER 7: Both the Houston Rockets and Toronto Raptors take a group photo during the NBA Cares Special Olympics Unified Clinic part of the 2019 NBA Japan Games at a training facility on October 7, 2019 in Tokyo, Japan. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and/or using this Photograph, user is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2019 NBAE Garrett W. Ellwood/NBAE via Getty Images/AFP

Une rencontre de fans à la veille d’un match d’exhibition de la NBA a été annulée mercredi à Shanghai en pleine escalade autour d’un tweet polémique du dirigeant des Houston Rockets soutenant les manifestants hongkongais.

L’événement a été annulé en raison des « commentaires déplacés faits par le directeur général de l’équipe des Houston Rockets (Daryl) Morey » et ceux du patron de la NBA Adam Silver, indique un communiqué de la direction des sports de la ville de Shanghai.

Le match d’exhibition prévu jeudi entre les Brooklyn Nets et les Los Angeles Lakers est maintenu à ce stade.

La crise a débuté vendredi lorsque le directeur général de l’équipe des Houston Rockets, Daryl Morey, a publié sur Twitter ce message: « Battez-vous pour la liberté. Soutenez Hong Kong. »

Ce tweet a provoqué la fureur de nombreux fans de basket en Chine, accusant M. Morey de s’ingérer dans une question de souveraineté et d’encourager les violences à Hong Kong.

L’ancienne colonie britannique traverse depuis quatre mois une crise politique –la plus grave depuis le retour du territoire dans le giron de la Chine en 1997– avec des manifestations quasi-quotidiennes et parfois violentes.

La télévision publique CCTV et le géant de l’internet Tencent ont déjà suspendu la diffusion du match d’exhibition prévu jeudi entre les Brooklyn Nets et les Los Angeles Lakers à Shanghai et d’un autre samedi à Shenzhen (sud).

Depuis le début des manifestations en juin à Hong Kong, la Chine accuse des pays et dirigeants étrangers de jeter de l’huile sur le feu avec des déclarations soutenant les protestataires.

Mardi, la Ligue nord-américaine de basket (NBA), par la voix de son patron Adam Silver, a indiqué qu’elle ne s’excuserait pas pour ce tweet et continuerait à soutenir « la liberté d’expression ».

Adam Silver, qui doit arriver à Shanghai mercredi, a déclaré vouloir discuter de la situation avec des responsables chinois. Mais le doute plane sur les matches d’exhibition prévus cette semaine.

dma-mtp/sbr/bar/sg