Stéphane Ulcoq a été désigné par le conseil d’administration de United Basalt Products Ltd (UBP) pour succéder à Jean-Michel Giraud au poste de Chief Executive Officer (CEO).
Jean-Michel Giraud, qui a été à la tête du groupe UBP ces trente dernières années, va se retirer comme CEO à la fin de ce mois et c’est conformément au Company’s Succession Plan que le conseil d’administration a porté son choix sur l’actuel adjoint au CEO, Stéphane Ulcoq. Âgé de 37 ans, ce dernier est détenteur d’un diplôme d’Ingénieur en Mécanique de l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Rouen ainsi qu’un MBA International des universités Paris-Dauphine/La Sorbonne. Stéphane Ulcoq a également reçu une formation poussée à l’INSEAD de Fontainebleau et de Singapour, obtenant un Certificate in Global Management. Il s’est joint à UBP en 2000 en tant qu’Assistant Works Manager avant d’être promu sept ans plus tard, au poste de Workshop Manager. Il a gravi graduellement les échelons avant d’être nommé adjoint au CEO en décembre 2012.
Dans une communication adressée au marché boursier (UBP est cotée sur le marché officiel), le conseil d’administration exprime ses remerciements à Jean-Michel Giraud pour sa gestion de l’entreprise et indique que ce dernier restera un directeur d’UBP, tout en prodiguant ses conseils aux sociétés faisant partie du groupe.
Le rapport annuel de GML Investissement Ltée pour l’exercice financier se terminant au 30 juin 2014 indique une année « difficile » pour UBP, le chiffre d’affaires du groupe diminuant de 3,3 % pour s’élever à Rs 2,4 milliards alors que les bénéfices d’exploitation sont passés de Rs 257,2 millions en 2012-2013 à Rs 188,8 millions en 2013-2014. « Cette baisse de performance est principalement attribuable au secteur d’activité de base, dont le volume des ventes sur le plan national a été affecté par l’absence de grands projets. De ce fait, la performance opérationnelle en a été impactée avec une augmentation des coûts de production et une hausse du budget lié à la maintenance et aux frais administratifs et commerciaux », souligne le rapport de GML Investissement Ltée.
La direction de GML ajoute que l’exercice 2014-2015 de UBP « sera encore un autre défi à relever » au vu de la morosité ambiante touchant l’économie et l’absence de grands projets tant publics que privés. Mais elle soutient que la mise en oeuvre du plan de développement d’UBP sera poursuivie et que l’accent sera mis sur l’innovation et la proximité afin de gagner des parts de marché supplémentaires.