L’ancien magistrat et ancien conseiller légal de la Mauritius Revenue Authority, qui fait déjà face à un procès au criminel devant la Cour intermédiaire pour pot-de-vin, a été cette fois traîné en justice par son voisin, qui lui reproche de n’avoir pas obéi à un ordre de la cour concernant un problème de location d’appartement. L’huissier de la Cour suprême a tenté en vain de joindre le principal concerné pour lui remettre le “court summons”. La semaine dernière, l’huissier, qui a rencontré l’ex-magistrat en Cour suprême, lui a ainsi servi le papier. Vishnu Ramdonee, visiblement décidé à ne pas acquiescer, a simplement déchiré le document sous les yeux de l’huissier.

Le magistrat fait l’objet d’un “contempt of court”. Cette affaire a été portée à la connaissance du chef juge Keshoe Parsad Matadeen qui, lors de l’appel du procès au civil aujourd’hui, n’a pas manqué de rappeler à l’ordre publiquement l’ancien magistrat. « Is this the way to behave as a former magistrat », devait lui demander le chef juge. Le principal concerné a essayé de fournir des explications mais, visiblement mécontent, le chef juge a répliqué : « I am asking you one simple question. Is this the way to behave as a former magistrat. I am telling you. Don’t play with me next time. » Vishnu Ramdonee devra de nouveau se présenter le 11 juin.