Le conseil municipal de Port-Louis, réuni hier, a passé en revue divers thèmes dont la santé publique, le bien-être social et la célébration du 50e anniversaire de l’Indépendance de Maurice. Ainsi, un grand carnaval dans les rues de Port-Louis coïncidera avec la Fête du Printemps, sur proposition de l’ambassade de Chine.

Le conseil municipal a approuvé hier le renouvellement du bail du Centre Idrice Goomany pour une période de dix ans, selon les lois existantes. Une opération qui s’inscrit dans l’agenda du bien-être social. Pour ce qui est du 50e anniversaire de l’Indépendance de Maurice, l’ambassade de Chine a proposé d’organiser un grand carnaval dans les rues de Port-Louis, qui coïncidera avec la Fête du Printemps. La proposition a été approuvée par le Lord-maire Daniel Laurent et secondée par l’adjoint au Lord-maire.
Au niveau des infrastructures publiques et des dommages à la rue Gasseeta, des plans préliminaires avaient été soumis pour la construction d’un mur de soutènement. Comme l’ingénieur en chef avait relevé certains défauts dans ces plans, une réunion avait été convoquée le 12 décembre en présence notamment des représentants du National Disaster Risk Reduction Management Centre, du ministère des Infrastructures publiques et de la police. Il a été décidé que les plans finals devraient être soumis le 15 décembre en vue d’éviter les actions légales. Les plans n’ayant pas été soumis, le dossier a été remis au conseiller légal de la municipalité.

Les dispositions à prendre pour le renouvellement du bail accordé à la Fire Brigade ont également été abordées. La location des casernes de pompiers a été réévaluée à Rs 153 400 par le Government Valuer, montant qui est d’ailleurs réclamé depuis juillet. La Fire Brigade a déjà effectué les paiements pour les mois de juillet, août et septembre. Les réclamations pour octobre, novembre et décembre ont été envoyées, mais les documents de bail n’ont pas été signés. Le conseil a approuvé le renouvellement du bail au même coût.

Au niveau de la santé publique, il y a eu un renoncement au droit d’occupation de l’échoppe N° 5 (section poisson) au marché, et de l’échoppe Pont de Paris. Lesdites échoppes ont été déclarées vacantes. Mention a été aussi faite de la construction de structure en métal au garage de Roche-Bois pour garder les articles enlevés au Théâtre de Port-Louis, au coût estimé à Rs 225 000.

Pour ce qui est de la visite de la délégation de troisième âge à Rodrigues, le Lord-maire a laissé entendre que le conseil de la mairie de La Possession n’ayant toujours pas répondu à la demande d’accueil des personnes âgées de Port-Louis, des démarches ont été faites entre-temps auprès de l’Assemblée Régionale de Rodrigues pour l’accueil de ces personnes. Une lettre de l’Island Chief Executive informe qu’en raison de contrainte budgétaire, l’Assemblée Régionale de Rodrigues serait en mesure d’effectuer seulement les transferts de la délégation de troisième âge de l’aéroport et d’aider si nécessaire pour l’organisation des visites. Le conseil a décidé que la période de 25 au 28 janvier 2018 est la plus appropriée pour la visite. Des procédures devraient être faites à cet effet. Il a aussi été proposé que la délégation de personnes âgées soit accompagnée par deux élus et un cadre du département du bien-être social. Les dépenses pour cette visite, comprenant billets d’avion, hébergement, transport, devraient être encourues par le conseil.