Après À travers tes yeux, acclamé par le public français et mauricien en 2016, Jane Constance a sorti Un jour j’ai rêvé, son deuxième album, le 6 avril. Un album qui comprend onze reprises de grands standards solaires et touchants, ainsi que deux chansons inédites, dont celle dévoilée lors du concours Destination Eurovision en janvier 2018, Un jour j’ai rêvé. La chanteuse nous en parle.

“L’album est une ode à l’optimisme. Il m’a donné l’opportunité de reprendre de grandes chansons intemporelles et inlassables, qui nous montrent à quel point le monde est merveilleux et qu’il faut le préserver”, écrit Jane Constance sur sa page Facebook. Un an après la sortie d’À travers tes yeux, la jeune chanteuse n’a pas chômé. Elle a mis les bouchées doubles pour nous concocter un bel album exotique et plein de douceur, qui met à l’honneur la paix et l’amour. Sur la pochette de son nouveau disque, l’interprète se prête au jeu du lâcher de colombe, symbole de paix, de pureté, d’amour et de liberté. “J’adore me faire bichonner par mes maquilleuses. Je suis entourée de stylistes et d’habilleuses. Mes parents sont toujours là pour valider. J’ai aussi le droit de dire si je suis à l’aise ou pas.”

Sur ce disque réalisé et arrangé par Thom Carslim, avec la collaboration de Quentin Bachelet, Cécile Léogé et Pascale Baehrel et produit par Universal Music, l’artiste reprend des morceaux connus comme What A Wonderful World, Earth Song, One love, A Change Is Gonna Come, We Are the World, Love, Quand on n’a que l’amour, Greatest Love Of All, Nella Fantasia, Ebony and Ivory… Une formule qui marche bien en France, si l’on pense à l’album de reprises de Matt Pokora ou celui de Patrick Bruel. “Quand j’étais toute petite, j’écoutais énormément Michael Jackson et je chantais souvent Earth Song. J’ai grandi avec Bob Marley. Ce sont toutes des chansons qui m’ont marquée.” L’opus est disponible sur toutes les plates-formes de téléchargements légales.

Un monde meilleur.

L’album démarre tout en douceur avec Un jour j’ai rêvé. Cette chanson annonce la couleur, avec des paroles qui parlent d’un monde meilleur. La voix de Jane Constance est remarquable. La chanteuse de 17 ans avait présenté ce morceau lors du concours Destination Eurovision. “Cette chanson décrit ce que je veux prôner : le droit à l’éducation, le respect, la solidarité, la bienveillance.”

Participer à Destination Eurovision a été une bonne expérience. “C’était très enrichissant. J’ai rencontré des gens formidables et les coaches vocaux aussi. Je n’ai aucun regret.” Elle n’a pas pu s’entretenir avec Isabelle Boulay, l’un des membres du jury, mais a pu faire connaissance avec Marie Myriam, celle qui avait remporté l’Eurovision en 1977 avec L’oiseau et l’enfant. “Nous avons beaucoup discuté.”

Jane Constance met la barre haute en reprenant Quand on a que l’amour. “C’est une chanson pleine d’espoir. Elle me touche. Cela peut être l’amour des parents ou l’amour d’un ami”, confie celle qui a été invitée dans l’émission Touche pas à mon poste sur C8, C à vous sur France 5 et au journal de TF1 pour faire la promotion de son opus.
La jeune chanteuse s’est mise aussi à l’écriture. “J’écris. J’ai le droit de proposer. L’année dernière, j’ai écrit une chanson, Change ton regard. Sur cet opus, il n’y a aucun texte de moi. Mais je compte bien faire un album avec mes compositions. J’ai écrit quelques textes qui ne sont pas encore sortis. Tout se fait petit à petit. Pour écrire quelque chose de bien, cela prend du temps. Mes textes parlent de tout : de ma vie et des expériences que j’ai vécues.”

“Mon handicap n’a jamais été un obstacle”.

Nommée “Artiste pour la paix de l’UNESCO” en septembre 2017, en reconnaissance de sa mobilisation en faveur des droits des personnes souffrant de handicaps, Jane Constance rêve d’un monde juste. “Ça fait du bien de rêver et il est important de rêver. Il y a la guerre parce qu’il y a toujours des gens qui veulent le pouvoir. Pourquoi nous ne nous contentons pas de ce que nous avons ? Je suis aveugle de naissance. Je ne me suis jamais dit que le monde s’arrêtait. Mon handicap n’a jamais été un obstacle”, confiait-elle dans la Carte Blanche d’Hélène Mannarino sur LCI.

En pleine promotion de son nouvel album, la gagnante de The Voice Kids de la saison 2 a profité de ses vacances scolaires pour partir en France. Elle sillonne les routes françaises afin de présenter son album. Cette année, elle n’est pas invitée à chanter son single dans The Voice. “Je suis en Upper Six. J’arrive à gérer ma carrière musicale et mes études. Il le faut. Je l’ai choisi; je fais avec. Je retournerai à Maurice très bientôt.” Elle n’oublie pas non plus son île et envisage un concert à l’avenir. “J’espère que l’album vous plaira”, conclut-elle à l’autre bout du fil.