Le ministre Boissezon aurait eu un vif échange avec des mandants

Marvan Javed, journaliste chez Sunday Times, a été interrogé durant deux heures au poste de police de Vacoas, hier, mercredi 17 octobre. Plus tôt, le journaliste aurait filmé un échange houleux entre le ministre Fonction publique, Eddy Boissezon, et des mandants.

Les faits se sont déroulés au bureau au Citizen Advice Bureau, à Vacoas. Marvan Javed devait s’y rendre pour un reportage et, sur place, il a pris des photos du bâtiment.

A l’intérieur se trouvait le ministre de la Fonction publique en compagnie de plusieurs mandants. A un moment donné, le ton serait monté et des personnes, en colère, ont quitté le bâtiment. Le journaliste a, lui, pris des photos de leur sortie.

Eddy Boissezon lui a alors questionné sur la raison de sa présence en ce lieu. Un membre de la VIPSU aurait ensuite pris le téléphone portable du journaliste pour effacer les photos et l’enregistrement. Ce dernier a essayé en vain de lui faire comprendre qu’il ne faisait que son travail.

Dans un article publié hier, Sunday Times soutient que le ministre Boissezon serait intervenu afin que le journaliste soit interrogé par la police de Vacoas.

Marwan Javed a, en effet, été emmené au poste de police de Vacoas. N’ayant pas sa carte de presse sur lui, il a insisté pour pouvoir prendre contact avec son entreprise. Mais cette demande lui a été refusée.

Deux heures après, le journaliste a été relâché. La direction de Sunday Times devrait rencontrer ses avocats pour décider de la marche à suivre.