Des personnalités du pays, en l’occurrence la présidente Ameenah Gurib-Fakim, le chef juge, Keshoe Parsad Matadeen, la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee et le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, ont eu l’occasion de s’entretenir en tête-à-tête avec le président de l’Inde, Shri Nath Ram Kovind.

Maya Hanoomanjee et le Shri Nath Ram Kovind ont échangé sur divers sujets et l’un des principaux points concerne la mise sur pied d’un musée du Parlement mauricien. « Nous obtenons la collaboration de l’Inde pour ce projet que j’ai en tête. Je veux, en tant que Speaker, apporter des nouveautés au Parlement. L’histoire politique du Parlement n’existe pas. Je travaille déjà pour établir un musée sur l’histoire du Parlement. L’Inde nous envoie un expert indien pour élaborer le projet. C’est un projet qui retrace l’histoire du Parlement car c’est important pour la population », dit-elle, ajoutant que le projet sera en plusieurs phases. Maya Hanoomanjee avance qu’il faut l’expertise étrangère pour ce projet et fait ressortir qu’elle a obtenu la confirmation de la venue de l’expert.

Au sujet de démission de la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, Maya Hanoomanjee dit adopter une attitude « neutre ». « S’il y a un débat au Parlement, je ne peux m’associer à ceux qui disent oui ou non. Mon stand est très neutre là-dessus », précise-t-elle.