Un ingénieur pakistanais, âgé de 30 ans, a porté plainte au poste de police de Pope Hennessy mardi, accusant un habitant de la capitale, avec la complicité d’un notaire, d’avoir falsifié des documents pour la vente de son terrain.

Dans sa version des faits, le trentenaire a expliqué que son père avait acheté une portion de terre dans la région de Trou-aux-Biches en 1991 et que ce dernier l’avait inscrit à son nom malgré le fait qu’il était encore mineur. Le plaignant a fait ressortir que sa famille vit à Maurice depuis plusieurs années. Il a quitté l’île après le collège pour des études supérieures au Pakistan. Deux semaines avant sa déposition, il dit avoir appris de son oncle qu’un habitant de Port- Louis qu’il ne connaît pas s’était procuré une fausse “power of attorney”. L’habitant de la capitale aurait pris possession de ce document après une rencontre avec l’ingénieur en Angleterre le 1er avril 2018. Mais le plaignant a fait comprendre à la police qu’il se trouvait au Pakistan à cette date et qu’il n’a pu, de ce fait, donné ce document à cet individu. Ce dernier a vendu le terrain pour la somme de Rs 2 250 000.

Le plaignant a présenté aux enquêteurs les faux documents utilisés par l’habitant de la capitale pour la vente, qui porte la signature d’un notaire dont le bureau est situé à Port-Louis. Le plaignant estime que cet homme de loi a agi avec la complicité du suspect pour fabriquer un faux acte de vente pour voler son terrain, en précisant n’avoir jamais donné des instructions à qui que ce soit pour une telle transaction. Il a présenté à la police des copies pour montrer qu’il était le véritable propriétaire du terrain. L’affaire pourrait être référée au Central CID pour enquête.