Un peintre de 23 ans, souffrant de problèmes mentaux, est décédé dimanche d’un choc hémorragique dû à une blessure profonde, selon le rapport d’autopsie du médecin légiste de la police.

Dimanche soir aux environs de 20 heures, cet habitant de Cité La Cure a été conduit à l’hôpital Jeetoo par son père adoptif, un dénommé Louis. Aux urgences, le personnel soignant n’a pu que constater son décès.

Une enquête avait été ouverte pour connaître les circonstances de sa mort et son corps avait été transporté à l’hôpital Victoria pour qui soit pratiquée l’autopsie. Le corps a par la suite remis à ses proches pour les funérailles. Aucune plainte n’a été enregistrée.