La Mauritius Ports Authority (MPA) a alloué un budget de Rs 1,5 milliard pour la construction d’un port de pêche et de brise-lames à Fort William et au Caudan.
Un exercice de pré-qualification par le Central Procurement Board est en cours afin de dresser une liste d’entreprises potentiels pouvant aider à matérialiser ce projet. La date limite pour la soumission des documents requis est le 25 février 2020.
Le projet de la MPA a pour but d’améliorer les opérations de pêche dans le port tout en rationalisant le stationnement des bateaux de pêches au repos. Il comprend la construction à Fort William d’un brise-lame qui fournira un bassin abrité en vue de permettre à environ 120 bateaux de pêche de haute mer d’être amarrés en toute sécurité. Un quai de 50 mètres de long est aussi prévu.
 
Dans cette optique, les services de conseils de CWP Engineering Ltd FZ LLC ont été retenus pour entreprendre la conception détaillée de l’option privilégiée dans le cadre du projet. Les étapes de planification préliminaire sont déjà terminées.
 
Parallèlement, des appels d’offres ont été lancés pour des études géotechniques et des travaux de levé afin de parfaire les détails concernant les plans de conception. Le délai pour la soumission s’étend au mois de mars 2020. En outre, des modélisations 3D seront effectuées pour valider davantage les plans de conception.
 
Pour satisfaire les obligations légales, une étude d’impact sur l’environnement est en cours afin d’évaluer les conséquences possibles du projet sur le port et son environnement, et identifier les mesures d’atténuation, si nécessaire. Se tient ainsi un exercice de consultation publique avec les différentes parties prenantes, incluant la communauté de pêcheurs.
De plus, la MPA a attribué quelque six hectares de terrains, dont 300 mètres en front de mer, pour l’aménagement de quais et la construction d’installations de transformation du poisson par des promoteurs privés. A cet effet, elle lancera un exercice d’appel d’offres d’ici fin 2020.