La CID de Rose-Belle, avec la collaboration de la police régulière, a arrêté un entrepreneur de 56 ans pour avoir émis un chèque sans provision. Cet habitant du village de Banane est passé en cour de justice de Mahébourg ce vendredi pour son inculpation provisoire.

C’est un autre entrepreneur de Vacoas, âgé de 57 ans, qui avait porté plainte contre lui en avril. Il avance avoir fait fin janvier la connaissance du suspect, qui s’est présenté comme un “job contractor” à la tête d’une compagnie de construction. Le quinquagénaire a déclaré à la victime qu’il est un sous-contracteur auprès de la firme Larsen and Toubro et que sa société a décroché un contrat pour des travaux liés au projet du Metro Express. Il a demandé au plaignant de lui fournir certains matériaux et qu’il lui paierait dès la livraison.

En trois occasions, la victime lui a fourni des matériaux pour Rs 40 000 et il a reçu un chèque en mars. La victime s’est rendue dans une banque commerciale à Rose-Belle, où le personnel lui a indiqué que le suspect n’avait pas suffisamment d’argent sur le compte bancaire de sa compagnie. Le fournisseur lui a téléphoné à plusieurs reprises et il a même tenté de mettre la main sur le quinquagénaire, mais sans succès. Estimant qu’il s’est fait berner, il avait alors rapporté le cas à la police tout en remettant le chèque aux enquêteurs.

Pendant plusieurs semaines, la CID de Rose-Belle a mené son enquête et a fini par identifier le suspect grâce aux détails personnels qu’il avait laissés à sa banque. Finalement, il a été appréhendé chez lui mercredi et a été soumis à un interrogatoire serré, où il a nié les accusations portées contre lui. Le “job contractor” a par la suite été placé en détention préventive au poste de police de Grand- Bois dans la soirée.

L’enquête est menée sous la supervision de l’Assistant surintendant de police (ASP) Seetul.