Révolution numérique, crise financière, réveil écologique… Au XXIème siècle, notre monde connaît des bouleversements majeurs qui impactent nos vies personnelles et professionnelles. L’école, censée nous préparer à ce monde changeant, peine à se réinventer.

Au coeur du système éducatif français, certaines écoles réussissent cependant à faire évoluer états d’esprit, pédagogies et méthodes. Leur vision ? Une école qui forme des générations de citoyens épanouis, responsables et donc capables de contribuer positivement au monde qui les entoure. Réalisé par Judith Grumbach, “Une idée folle” nous fait découvrir le quotidien, de la maternelle au collège, de 9 écoles françaises qui ont fait le choix de se transformer. Elles mettent notamment le savoir-être (cultiver l’empathie, la créativité, la coopération, la prise d’initiatives, la confiance en soi, l’esprit critique ) au même niveau que les savoirs fondamentaux.

En donnant la parole aux enseignants, aux enfants, aux parents et à des experts, de l’éducation “Une idée folle” nous montre qu’aujourd’hui, il est possible de penser et de faire l’école autrement. Joelle Citta n’en croit pas ses yeux. “C’est fou !”, confi e-t-elle à Week-End. Depuis sa mise en ligne, la vidéo enregistrée dans un petit studio beau-bassinois a récolté plus de 29 000 vues, a été partagée 800 fois et a reçu 200 commentaires de gens du monde entier. “J’ai des fans de Pink Floyd du Brésil et des pays d’Amérique latine qui m’écrivent. Même si je ne comprends pas quelques commentaires, ça fait vraiment plaisir”, lance la jeune chanteuse de 30 ans. Pour la petite histoire, c’est lors du concert “Tribute to Pink Floyd” organisé l’année dernière au Casela que Joelle Citta décide de prendre contact avec un des organisateurs, il y a quelques jours de cela. “Je suis fan depuis ma tendre enfance, surtout grâce à mon père qui était guitariste et qui jouait tout le temps du Pink Floyd lors de concerts au Magic Lantern ou à la maison”, dit-elle. Joelle Citta nous explique que cette vidéo est complètement le fruit du hasard. “Il était convenu que l’on mette la vidéo discrètement sur Youtube, sauf que les choses ont vite pris de l’ampleur”, dit-elle en rigolant.

Le temps de savourer ce petit instant de gloire, Joelle Citta pense travailler sur d’autres reprises pour les poster sur Facebook, en attendant de chanter un jour un morceau des Pink Flord sur scène . Une reprise mauricienne des Pink Floyd fait le buzz Depuis quelques jours, une vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une reprise du morceau culte des Pink Floyd, “The great gig in the sky” par une jeune Mauricienne. Une prestation improvisée qui a fait mouche auprès de la communauté des artistes et fans de Pink Floyd, tant et si bien que la jeune chanteuse a été contactée par The Voice France. CINÉMA