source photo : govmu.org

La National Housing Company Ltd est en passe de traverser une zone de turbulence. La nomination d’un “Managing Director” suscite déjà des protestations. Une lettre de dénonciation est actuellement en circulation.

Il y est question de savoir, entre autres, si le candidat identifié est une “fit and proper person” aux termes des dispositions de la loi. Le “track record” de l’intéressé, que ce soit sur les plans professionnel et privé, est étalé dans les moindres détails, notamment par rappport à la vente des appartements de l’ancien village des jeux ou à l’opération “Daylight Robbery” avec l’écroulemennt de l’empire de Dawood Ajum Rawat.

D’aucuns affirment qu’il a survécu à ces épreuves en raison de sa proximité avec des gros bras de « Lakwizinn » du PMO…