En marge des échanges sur la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, et de l’embargo émis par la haute cour de Karnataka, en Inde, la State Trading Corporation (STC) a mis à exécution son plan d’urgence.

Tirant profit des contacts de l’ancien vice-Premier ministre et ministre du Logement Showkutally Soodhun, au Moyen-Orient, la STC a conclu des négociations avec la multinationale Aramco pour une première livraison pétrolière au plus tôt durant le week-end, repoussant ainsi les risques de pénurie. Un pétrolier, en l’occurrence l’Admore Sea Lion, devrait accoster en rade de Port-Louis au plus tôt ce dimanche pour débarquer une cargaison.

Entre-temps, devant la haute cour de Karnataka, la STC maintient sa position de ne pas céder à la pression au sujet de la garantie bancaire pour la levée de l’injonction contre les 20 000 tonnes de la Mangalore Refinery Petrochemicals Ltd à être embarquées à bord du Pacific Diamond.