La porte-parole de la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO et du Réseau océan mondial pour les océans, Maud Fontenoy, est à Maurice depuis mercredi pour sensibiliser sur la protection de la faune locale. La célèbre navigatrice française, qui a créé la Maud Fontenoy Fondation en 2008, s’est s’engagée en France comme à l’international pour la préservation des océans.
Maud Fontenoy n’est pas à sa première visite à Maurice. La porte-parole de l’UNESCO pour les océans était en effet dans le pays en 2005 dans le cadre du projet Maurice île Durable. Cette fois, elle sera la marraine de Lakaz Chamarel qui se déplace en faveur des réalisations et engagements en matière d’écologie et de tourisme durable et responsable.
La navigatrice française souhaite associer son nom aux efforts faits à Maurice pour la préservation de la nature et aux diverses activités proposées en vue de promouvoir le pays comme destination nature et tourisme vert. Maud Fontenoy se propose aussi d’en être une ambassadrice. La Mauritius Tourism Promotion Authority et Air Mauritius sont partenaires de cet événement qui promeut, entre autres, la faune et la flore mauricienne.
Maud Fontenoy rencontrera par ailleurs le président et le directeur de l’office du tourisme, Robert Desvaux et Karl Mootoosamy respectivement, lors d’une conférence de presse sur l’éco-tourisme et le tourisme vert.
La porte-parole de l’UNESCO pour les océans nagera aussi avec les dauphins avant de se diriger vers l’îlot Bénitiers. Plusieurs excursions, dont à Chamarel, au Piton Canot et au parc National de Rivière-Noire, sont également prévues durant son séjour qui prend fin mardi.