Le leader de l’Union nationale (UN) Ashok Jugnauth a, lors de son Comité central, hier après-midi au collège Nelson, à St-Pierre, confirmé sa candidature aux prochaines élections générales. Il a confirmé qu’après consultation avec le Premier ministre, Navin Ramgoolam jeudi dernier, il sera bel et bien candidat sous la bannière Rouge/Mauve dans la circonscription numéro 8 (Quartier-Militaire/Moka) avec pour colistiers Suren Dayal et le candidat battu en 2010, Sanjiven Permal.
Tout en affirmant qu’il ne dissoudra pas l’UN qui existe depuis sept ans, Ashok Jugnauth, qui déclare avoir juré fidélité au Parti travailliste et à son leader, Navin Ramgoolam, soutient que c’est toutefois sous la bannière de l’alliance PTR/MMM qu’il défendra sa candidature au numéro 8. Lors de son allocution, Ashok Jugnauth a vigoureusement critiqué le Mouvement Socialiste Militant (MSM) n’épargnant nullement son leader Pravind Jugnauth et ses dirigeants Showkutally Soodhun et Nando Bodha. Il ironise du fait que pour la toute première fois, Maurice compte un leader de l’opposition sous caution, se référant à l’arrestation de Pravind Jugnauth dans le cadre du rachat de la clinique Medpoint.
Le leader de l’UN a réaffirmé son contentement quant au ralliement du PTr et du MMM, qu’il qualifie de dream-team qui possède les compétences requises pour gérer l’île Maurice. Ashok Jugnauth a, par ailleurs, défendu l’actuel ministre de l’Intégration sociale, Suren Dayal, « qui a abattu un gros travail ». « Suren a fait le travail de trois personnes dans la circonscription après la démission de Pravind Jugnuath et Leela-Devi Dookhun de l’Alliance de l’avenir. Je ne suis pas sûre si j’aurais mieux fait à sa place. Certaines personnes sont toutefois mécontentes, car elles n’ont pu obtenir du travail auprès de Suren Dayal. Il faut toutefois savoir que les députés ne fournissent pas de job », a-t-il insisté.
Faisant cette fois le plaidoyer de Sanjiven Permal, Ashok Jugnauth l’a qualifié de « bon piti » tout en se portant garant pour lui auprès de ses sympathisants. « Zot penkor gagne la sans trouve li eli », a-t-il déclaré. Et de demander à l’assistance de « napa couper transer » et de voter « blok pou ki gagne enn score 3-0. » Il a ensuite ajouté qu’une fois les séances de Durga Pooja finies, la campagne électorale débutera juste après.
Ashok Jugnauth a également déclaré qu’il doute que Pravind Jugnauth puisse être élu comme député à moins qu’il fasse comme le ministre Sik Yuen. Ce dernier avait, en 2010, s’était déclaré comme membre de la Population Générale au lieu de Sino-Mauricien contrairement à ce que beaucoup espéraient qu’il fît. Cela avait provoqué beaucoup de commentaires après son entrée au Parlement comme Best Loser.