Les quelque Rs 1,9 milliard d’investissements encourus dans la nouvelle prison de Melrose devraient apporter un début de solution au grave problème de surpopulation carcérale. Ce nouveau complexe pénitentiaire, susceptible d’accueillir quelque 800 détenus dans des conditions maximales de sécurité, devra être livré le mois prochain avec le transfert des premiers occupant les cellules intervenant au cours du dernier trimestre de cette année.
En parallèle à ces investissements d’envergure, l’Etat doit prévoir des dépenses moyennes de Rs 500 par  prisonnier chaque jour. Ces dépenses sont basées sur les dépenses courantes à la prison, le Social Grant alloué aux Detainees’ Ward et à la valeur ajoutée du travail des détenus dans les différents ateliers.
D’ailleurs, le commissaire des Prisons, Jean Bruneau, prévoit de procéder, demain, à la Fête de la Moisson à la prison de Richelieu. Le lancement de la ferme de la prison se fera simultanément avec le déplacement de la Senior Chief Executive, Dorine Fong Wen-Poorun.
L’ambition des autorités pénitentiaires est d’atteindre l’autosuffisance à hauteur de 80% en légumes et de 100% en oeufs contre 60% actuellement. La production de fruits et légumes est de 25 tonnes annuellement. La ferme de la prison de Richelieu comprend 15 bovins, dix chèvres, une centaine de canards et 1 352 pondeuses sans compter une dizaine de lapins. La production laitière est de 45 litres par jour.
En 2012, les dix centres pénitentiaires du pays avec une capacité maximale d’accueil de 2 230 détenus ont connu un taux d’occupation de 119%, soit une moyenne de 2 650 prisonniers par jour. Au cours de cette même année, le taux d’occupation pénitentiaire a fluctué d’un creux de 103% à une pointe de 126%. “The high imprisonment rate resulted in a continuous overcrowding of prisons for the past years”, rappelle le rapport de Statistics Mauritius.
Le plus fort pourcentage de prisonniers se trouve dans la fourchette d’âge de 26 à 35 ans, soit 1 209, et 186 âgés de plus de 50 ans. “From 2011 to 2012, the admission rate increased at lower age-groups 14 to 25 years, decreased at age-groups 26 to 50 years and then increased at higher age-groups (over 50)”, ajoutent les autorités.
La majorité des prisonniers purgent des peines pour des délits de cambriolage, en l’occurrence 1 292 sur les 3 114. Puis viennent dans l’ordre, entre autres, les coupables de cas de fraude (705), les délits de drogue (514) et les cas d’agression (208). 163 prisonniers ont été incarcérés l’année dernière pour le simple délit de “non-payment of fine for drunkenne and disorder”. Cette catégorie de détenus représentent 85% de ceux admis à la Prison l’année dernière parce qu’ils étaient dans l’incapacité de payer des amendes de moins de Rs 25 000 et ont été envoyés en prison par la Cour.
Un autre point à retenir par rapport à l’univers carcéral est que “compared to 2011, the number of convicts with short sentences of less than one month decreased by nearly half in 2012 against a 70% increase of these sentenced for one to three months. ”