Les ministères de l’Éducation tertiaire et des Sports ont lancé la compétition Universiade hier à The Link Hotel, Ébène. Objectif : encourager les étudiants à faire du sport et leur donner l’occasion de se côtoyer. Plusieurs activités seront ainsi organisées du 13 au 21 octobre à l’intention de 16 institutions tertiaires. Le cricket sera d’ailleurs introduit pour la première fois dans les universités. 
Le sport est très présent dans les institutions tertiaires du pays, en particulier lors de la semaine des activités sportives organisée chaque année à l’intention des étudiants. Le ministère de l’Éducation tertiaire a toutefois voulu étendre cette initiative au niveau national en lançant les jeux interuniversitaires : Universiade 2011. Cette compétition multisports est proposée en collaboration avec la Tertiary Education Commission et le ministère des Sports.
Plusieurs disciplines sportives seront au programme de la première édition de l’Universiade. Parmi : l’athlétisme, le basket-ball, football, badminton, tennis de table et, pour la première fois, le cricket. Les jeux interuniversitaires, dont le coup d’envoi sera donné le 13 octobre avec le premier match de cricket, se dérouleront dans le gymnase de l’UoM à Réduit et au Gymkhana à Phoenix.
1 000 étudiants, répartis dans 19 équipes, participeront l’Universiade 2011. Ces jeunes viennent de 16 institutions tertiaires : Apollo Bramwell Nursing School, Eastern University, SSR Medical College, JR School, JSS Academy, London College of Accountancy, Mauritius Chamber of Commerce and Industry, VTI Higher Career Ltd, Mauritius Institute of Training and Development, École Hôtelière Sir Gaëtan Duval, Université de Maurice, Université de Technologie, Fashion and Design Institute, Mauritius Institute of Education, Swami Dayanand Institute of Management et Institut Supérieur de Technologie. Les éliminatoires sont prévus la semaine prochaine.
Le ministre de l’Éducation tertiaire a souligné hier l’importance d’un tel événement. Ce genre d’activités, a expliqué Rajesh Jeetah, est une partie importante de la formation personnelle de nos étudiants. « Les tournois et autres compétitions facilitent l’intégration à un groupe, à l’université. D’un point de vue pédagogique, elles sont les jalons d’un enseignement de pratiques physiques et sportives de qualité. D’un point de vue idéologique, elles maintiennent un lien social très fort entre les membres de la communauté universitaire. Encourager les jeux interuniversitaires sera un formidable outil de promotion, de formation pour ces jeunes qui n’ont pas souvent l’opportunité de rencontrer des étudiants des autres établissements. »
Le ministre des Sports, pour sa part, a déclaré que l’Universiade permettra de reconnaître les talents des jeunes Mauriciens. Les techniciens de son ministère, a précisé Devanand Rittoo, seront présents lors de ces compétitions pour identifier les sportifs qui ont du potentiel. « Nos plus grands sportifs émergent de la communauté estudiantine et l’encourager favorisera le concept sports et excellence académique. Cela renforcera le Trust Fund for Excellence in Sports. »