Vous avez 55 ans et plus, vous avez soif d’apprendre la peinture, le cinéma, l’informatique, les sciences sociales, les langues, le yoga ou le massage, entre autres programmes d’études ? Il est désormais possible de s’inscrire en ligne à l’Université du troisième âge de Maurice au www.u3amauritius.org contre une cotisation annuelle de Rs 500. Le Deputy Vice-Prime minister Rashid Beebeejaun a procédé vendredi après-midi au lancement de cette université à l’Auditorium Octave Wiehe, Réduit.
« L’Université du 3e âge de Maurice (U3AM) offre à ses membres, disposant de temps libre (seniors, jeunes retraités, personnes actives…) l’opportunité d’acquérir de nouvelles connaissances, de se cultiver, de partager leurs savoirs, de participer à des ateliers, de rencontrer d’autres personnes venues d’autres horizons, et cela à un moindre coût », a expliqué le président et cofondateur de cette université, Armoogum Parsuramen, ancien ministre de l’Éducation (1988-1995), ancien conseiller auprès de la Banque mondiale (1997-1998) et ancien directeur et représentant de l’Unesco (1998- 2011). Cela en présence, entre autres, de Ajit Kumar (Mik) Gujadhur, secrétaire général et cofondateur de la U3AM, du DPM Rashid Beebeejaun, de la ministre de la Sécurité sociale Sheila Bappoo, de l’Évêque de Maurice Mgr Ian Ernest, du Pro-Chancellier de l’UoM, le Prof Sudersun Jugessur et du Professeur François Vellas, fils du Professeur Pierre Vellas, fondateur des U3A en 1973.
« Si les U3A ne délivrent pas de diplôme, elles donnent une attestation de présence aux cours et remplissent un rôle social important : faire en sorte que la culture et les connaissances nouvelles soient rendues accessibles et compréhensibles à tous, et ce dans un cadre ouvert et convivial », a ajouté Armoogum Parsuramen.
Selon l’initiateur du projet, l’U3AM sera mobile et flexible en fonction des cours et du nombre d’inscrits afin que toutes les régions de l’île puissent en bénéficier. « Elle proposera des cours mais également des activités sportives et culturelles », a-t-il précisé.
Le président-fondateur de l’U3AM a ensuite offert au Professeur François Vellas une Gandhi Unesco Medal à être remise à son père en signe de reconnaissance pour sa contribution à l’éducation des seniors. Aujourd’hui, l’U3A est présente dans 70 pays à travers le monde. Le Professeur François Vellas est pour sa part l’actuel président de l’Association Internationale des Universités du Troisième Âge (AIUTA), directeur de l’Université du Troisième Âge de Toulouse (depuis 1998) et membre du Conseil d’Administration de l’Union Française des Universités de Tous Âges (UFUTA).
Sheila Bappoo a de son côté affirmé que son ministère vise à assurer aux personnes du troisième âge de Maurice « une vieillesse active, productive et sereine », d’où son soutien à ce projet. « Les personnes du 3e âge sont une force de développement avec laquelle il faudra compter », dit-elle, en rappelant que selon les projections démographiques la République de Maurice comptera 364 000 personnes âgées en 2025, soit 30 % de la population, contre 174 494 (13 %) actuellement. « C’est dans cette perspective que l’Observatoire de la vieillesse a été institué en 2008 afin d’entreprendre des recherches et de formuler des politiques stratégiques pour inclure davantage les seniors dans notre société ».
Dans son allocution, Rashid Beebeejaun a déclaré que l’accessibilité des cours de l’U3AM aux seniors sera un moyen pour eux de combattre leur solitude.
Ceux présents ont pu également visionner un message vidéo de l’ancien directeur de l’Unesco (1989-1999) Frederico Mayor, à l’occasion du lancement de l’U3AM.