Source : Algerie Eco

Les frais de scolarité pour les étudiants étrangers, dont les Mauriciens, qui souhaitent étudier en France vont connaître une hausse significative en 2019. L’annonce a été faite par le gouvernement français cette semaine.

Les frais d’inscription ainsi que le loyer vont être multipliés par 16. Dès la rentrée 2019, un étudiant étranger payera 2 770 euros au lieu de 170 euros pour son année de licence. S’agissant du master, les étudiants devront s’acquitter d’une somme de 3 770 euros à la place de 243 euros.

Selon le Premier ministre français, Edouard Philippe, « cette hausse servira à financer des bourses et améliorer les conditions d’accueil ». Et de souligner que « la France ambitionne de porter d’ici 2027 à 500 000 le nombre d’étudiants étrangers qu’elle accueille chaque année, contre un peu plus de 300 000 actuellement ».

Du côté des Mauriciens, c’est la grosse panique. Contactés, certains parents se disent dans l’angoisse. « Nous faisons l’effort de donner une bonne éducation en France à nos enfants. Il est vrai, que c’est notre choix mais notre compte en banque n’est pas extensible et nous n’avions pas prévu de débourser une telle somme ».

Certains parents déplorent que « l’ambassadeur de Maurice en France joue aux abonnés absents » et que « le ministère de l’Education n’a pas l’air d’être au courant de la situation » qui est un vrai coup de massue pour eux et leurs enfants.

Une source proche du ministère de l’Education a confié à lemauricien.com que « le ministère est actuellement en mode d’observation », soutenant que « cette situation est suivie de près. »