Françoise Driver a soumis sa démission en tant que doyenne de la Faculté d’Agriculture de l’Université de Maurice ce matin au Chairman du UOM Council le Pr Soodursun Jugessur. Elle écrit dans sa lettre ne plus vouloir être associée au management de l’institution tertiaire qui lui a « refusé le droit d’accès aux Reports of External Assessors dans le cadre de l’exercice de promotion 2009/2010 ». « I do not wish to act as Dean in a university, which flouts basic principles of fairness guaranteed by the democratic Constitution of this country », dit-elle.
« C’est par intime conviction que j’ai pris cette décision car je partage les principes de justice et je ne peux pas m’associer au management de l’Université de Maurice après ce qui s’est passé », déclare Mme Driver au Mauricien. Cette décision a été motivée par le fait que l’Université de Maurice aurait « denied aggrieved applicants for the Academic Promotion Exercice for Professor (2009/2010) access to Reports of External Assessors ». Françoise Driver souligne que cette décision de l’Université enfreint l’article 10 (8) de notre Constitution. Elle affirme dans sa lettre que le spokesperson du Staff Committee, qui est l’Acting Vice-Chancelier, lui aurait fait comprendre que sa contribution « particularly to research, is modest ». Le Appeals Committee aurait même refusé d’entendre la doyenne, une approche qu’elle qualifie de « grossly arbitrary ». Mme Driver estime qu’elle a été victime « d’irrationalité et de discrimination » dans l’évaluation de son application pour l’Academic Promotion Exercise for Professor (2009/2010). Elle se dit convaincue que le développement d’un pays devrait se faire sur des principes de loi, d’égalité, de justice et de liberté. « Ce qui se passe avec cet exercice de promotion est en contradiction avec l’Equal Opportunity Act », soutient-elle. Mme Driver continuera toutefois à assurer ses fonctions en tant que chargée de cours à la Faculté d’Agriculture.
À noter que c’est la première fois dans l’histoire de la Faculté d’Agriculture de l’Université de Maurice qu’une femme a occupé le poste de doyen. Françoise Driver compte 20 ans de carrière en tant qu’Associate Professor en Animal Science and Production au sein de cette institution. Elle a pris officiellement ses fonctions de doyenne de faculté le 1er janvier 2011. La relation de Mme Driver avec l’Université de Maurice date de très longtemps. Elle a été étudiante à la Faculté d’Agriculture, qui était alors connue comme la School of Agriculture. Celle-ci était d’ailleurs la première école de ce qui allait devenir l’Université de Maurice. Après avoir obtenu un Bsc Agriculture en 1980, Françoise Driver décroche par la suite une bourse pour le MPhil dans cette même institution. Après ses études, elle a travaillé pendant trois ans au ministère de l’Agriculture avant de se joindre à l’Université de Maurice en tant que chargée de cours à la Faculté d’Agriculture. Elle a aussi été lauréate du Commonwealth Scholarship et reçu le Fullbright Junior African Scholarship. Françoise Driver assure les fonctions de vice-présidente du African Network for Agro-Forestry Natural Ressources Education (ANAFE), qui regroupe 131 institutions tertiaires de 35 pays d’Afrique.