Les universités d’Asie attirent de plus en plus de Mauriciens. Afin d’encourager davantage de jeunes à opter pour un diplôme malaisien, mondialement reconnu et moins cher que certaines autres destinations, le Malaysian Education Centre tient son exposition annuelle ce week-end à la municipalité de Quatre-Bornes. 17 universités malaisiennes y seront représentées en vue de donner un aperçu de leurs filières d’études.
À l’approche des examens du Higher School Certificate marquant la fin du cycle secondaire, nombreux sont les jeunes Mauriciens en quête de formations répondant au mieux à leurs aspirations et moyens. La France, l’Angleterre et les États-Unis ne sont plus les seules destinations vers lesquelles ils se tournent pour des études. En effet, les universités d’Asie leur offrent aujourd’hui l’opportunité à la fois de poursuivre des études reconnues et moins coûteuses et d’acquérir une expertise étrangère.
La Malaisie et Singapour n’ayant ni ambassade ni consul à Maurice, les étudiants passent par des agences ou se mettent directement en rapport avec les universités. Fadil Ruhomutally, directeur du Malaysia Education Centre, une compagnie fondée par des Mauriciens qui ont étudié en Malaisie, indique que « c’est justement pour pallier le manque d’informations concernant les études en Malaisie que nous avons décidé de fonder cette compagnie ». Reconnue par le Ministry of Higher Education of Malaysia, cette compagnie se charge d’accompagner les étudiants dans leurs démarches : de la demande d’admission à la réservation du billet d’avion. « Nous faisons cela gratuitement afin de faciliter la vie des étudiants mauriciens. Nous voulons les encourager à poursuivre des études en Malaisie, car le coût de la vie y est relativement moins élevé que dans d’autres pays et beaucoup de jeunes ne le savent pas », précise Fadil Ruhomutally.
À noter que les branches malaisiennes des prestigieuses universités telles que Monash et La Trobe en Australie, Lancaster ou Oxford en Angleterre, dispensent un enseignement similaire à celui de leur pays d’origine et délivrent aussi les mêmes diplômes. La Malaisie, soulignent les organisateurs, attire beaucoup d’étudiants car les plus grandes universités européenne, australienne et nord-américaine y ont des filiales et proposent une vaste palette de formations allant du droit à l’économie, en passant par l’architecture, le commerce et les sciences. « Actuellement, plus de 500 Mauriciens étudient en Malaise. Ils n’ont jusqu’ici rencontré aucun problème d’adaptation. »
C’est justement pour sensibiliser les jeunes aux possibilités d’études en Malaisie que le Malaysia Education Centre organise chaque année en partenariat avec le Ministry of Higher Education of Malaysia une exhibition en vue d’expliquer aux jeunes les procédures d’admission, « car ceux qui souhaitent fréquenter une université malaisienne, peuvent déjà s’inscrire avec leur Forecast Grades ». Par ailleurs, cette année encore, des bourses d’études seront offertes.
Les exposants seront ce week-end à la municipalité de Quatre Bornes de 10 h à 17 h et le mercredi 12 septembre au VIP Commercial Centre à Flacq. 17 universités malaisiennes, entre autres, la Curtin University of Technology Sarawak Campus, la Kuala Lampur Insfrastructural University College et la Sunway University y seront représentées.