Une équipe de la Faculté de Social Studies and Humanities de l’Université de Maurice est actuellement en consultation avec Opera Mauritius et des universités d’Allemagne, de France et de Chine en vue de créer une faculté d’art à Réduit. La concrétisation de ce projet, indique au Mauricien le vice-chancellor le Pr Konrad Morgan, dépendra cependant de « plusieurs paramètres ».
La création d’une faculté d’art à l’Université de Maurice (UoM) a été annoncée en 2010. « L’objectif de cette nouvelle faculté n’est pas de rivaliser avec d’autres institutions, mais d’offrir des programmes dans des domaines peu exploités à Maurice », explique le Pr Morgan.
Le campus de Réduit ne dispose actuellement d’aucune structure dédiée uniquement à l’art ; seuls des cours de Fine Arts sont offerts avec la collaboration du Mahatma Gandhi Institute (MGI). Le rôle de la faculté d’art, avancent les initiateurs du projet, sera d’assurer une formation de qualité aux jeunes et de créer un espace de rencontre et d’animation. Le tout dans un cadre de travail agréable. Outre les cours d’art, la faculté compte proposer la filière « arts du spectacle », qui traite essentiellement du théâtre et du cinéma, mais aussi des autres pratiques de scènes comme l’opéra et la danse.
Ce projet, fait ressortir le Pr Konrad Morgan, ne contribuera pas uniquement à l’enrichissement de la scène artistique mais aussi à faire de l’UoM un modèle dans la formation des jeunes dans ce domaine. Cependant, souligne le vice-chancellor, « this is a long term project and it depends on having sufficient resources and changing the University Act which specifies the current list of five faculties at UoM ».
Une équipe de la Faculté de Social Studies and Humanities travaille actuellement avec Opéra Mauritius et des universités internationales en Allemagne, en France et en Chine pour discuter du rôle de l’UoM dans la création de cette faculté. Seront aussi évoquées les licences en Music and Performing Arts, qui pourrait être proposées en partenariat avec d’autres institutions.
« The collaboration towards a school of performing arts with degrees in Music, Drama and Event organisation would be the logical first step towards the long term goal of a Faculty of Arts that is missing from our national university at present », explique le Pr Konrad Morgan.
Le département Fine Arts du MGI, filière de l’UoM, est la première école de formation mauricienne à offrir des cours de beaux-arts menant à une licence. Cette institution située à Moka dispose d’une équipe de professeurs, chacun spécialisé dans un domaine. Les élèves qui réussissent leurs deux premières années obtiennent un diplôme en beaux-arts, qui leur permet de préparer sur deux années une licence. Ceux qui ne possèdent pas un A Level en art en HSC ne peuvent pas suivre cette licence.
Le cours comprend des enseignements théoriques et des travaux de groupe. Quatre modules sont traités : la peinture, la sculpture, la gravure et les arts appliqués, ce qui permet à l’étudiant de maîtriser les différentes techniques de peinture et de comprendre l’histoire de l’art. Le but de la licence est l’approfondissement des techniques choisies par l’élève pour poursuivre sa recherche artistique.