L’Université de Maurice proposera à partir de janvier 2013 un BSc (Hons) en Nursing conjointement avec la Birmingham City University. Une délégation de cette institution anglaise est en déplacement à Maurice pour discuter des modalités du programme.
À la suite du Memorandum of Understanding (MoU) signé entre la faculté des Sciences de l’Université de Maurice (UoM) et le Department of Public Health de la Birmingham City University l’année dernière, des consultations sont actuellement en cours en vue d’introduire très bientôt un BSc (Hons) in General Nursing à Maurice. L’UoM qui gérera ce programme se propose d’offrir deux types de formation : une pour les jeunes étudiants et l’autre pour les infirmiers du ministère de la Santé déjà en poste. Ce qui devrait permettre de pallier le manque de formation décrié dans ce secteur.
Avec la collaboration de la Birmingham City University, l’institution tertiaire de Réduit, qui offrait par le passé une licence en Nursing, sera en mesure d’offrir une formation plus poussée. La durée des cours sera échelonnée sur trois ans pour les étudiants, tandis que les infirmiers du ministère de la Santé pourront obtenir leur BSc (Hons) en deux ans et demi. Mais ils devront toutefois être titulaires d’un Certificate in General Nursing.
Une délégation de la Birmingham City University est en déplacement à Maurice. Elle est composée de Mme J. Hall, chef du département Public Health, Mme B. Nugent, directrice de l’Academic Quality et de M.R. Cobley, Senior Academic. Ils ont eu des réunions de travail avec des responsables de l’UoM et avec le ministre de l’Éducation supérieure Rajesh Jeetah. La délégation a également visité trois hôpitaux ainsi que la Nursing School.
Les responsables de la Birmingham City University auront aujourd’hui une réunion de travail avec un panel des représentants du ministère de la Santé, du Nursing Council et de la School of Nursing spécialement constitué pour la mise en place du BSc (Hons) en Nursing. À l’issue de cette réunion, une draft de cette formation conjointe offerte par les deux universités sera élaborée. Un calendrier d’activités sera aussi établi en attendant le début de la formation prévu en janvier 2013.