Huawei a annoncé lundi le lancement de la première Huawei Authorized Information and Network Academy (HAINA), au Centre for Information Technology and Systems Lab (CITS) de l’Université de Maurice (UoM). Un protocole d’accord a été signé entre Huawei et l’UoM. C’est un programme à but non lucratif mondialement établi qui autorise les établissements d’enseignement à proposer des cours de formation et de certification Huawei standardisés.
Cette académie Huawei préparera les élèves à relever les défis et les opportunités créés par l’évolution rapide et les innovations multiples de l’industrie des TIC et produit des ingénieurs multiqualifiés à même de travailler sur les technologies actuelles et futures. Elle vient combler l’écart qui existe entre l’industrie et le milieu universitaire, en améliorant les possibilités pour les employeurs de trouver des personnes ayant les compétences requises par l’industrie.
Grâce à l’accord entre Huawei et l’Université de Maurice, le CITS sera en mesure de dispenser une formation en TIC aux étudiants de l’Université et aux professionnels du service. Le CITS deviendra une académie Huawei et dispensera des cours à environ 60 participants par an.
Par ailleurs, Huawei a également procédé au lancement de Seeds for the Future, un programme mondial CSR. « C’est l’activité CSR dans laquelle nous investissons le plus, et nous continuerons cet investissement à l’échelle mondiale et à long terme. Le programme Seeds for the Future transmettra les e-compétences aux étudiants les plus prometteurs de Maurice, les aidera à rester à jour des derniers développements dans les TIC, et leur donnera une perspective et une approche internationale », a soutenu Jerry Liujiawei, Managing Director de Huawei Mauritius, lors de son discours.
Les dix étudiants choisis sont Pranishta Nowbut, Jaina Mooneegadoo, Ashrilee S. Ramessur, Natasha Ramluckun, Jyotshna Ramshire, Kheesheshta Ramgoolam, Visheka Nunderchund, Madhavsingh Indoonundon, Muhammad Fardeen Rummun et Aditya Ramdinee. Tous étudient l’ingénierie à l’Université de Maurice. Ils s’envoleront pour la Chine le 27 mai prochain pour un voyage alliant culture – notamment la visite de Beijing, et l’apprentissage de technologies ICT avec une visite du centre de R & D de Huawei à Shenzhen.
Présente à la cérémonie organisée à l’UoM, la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun, a eu un mot spécial pour l’ambassadeur de Chine, Li Li, qui quitte Maurice bientôt Elle l’a remercié pour avoir été « la force tranquille mais la force motrice derrière beaucoup d’actions éducatives visant à nous épauler pour le bien-être de nos apprenants ».
La ministre a également insisté sur le rôle crucial de l’Université dont l’objectif principal est d’aider les étudiants à maîtriser la créativité, la pensée critique, la communication et la collaboration.