Le président de la République, Kailash Purryag, s’est vu conférer le titre de Degree of Doctor of Civil Law honoris causa. C’était hier matin, à l’Auditorium Octave Wiehe, en présence du premier ministre Navin Ramgoolam et d’autres personnalités politiques. Le récipiendaire de cette distinction a dit accueillir cet honneur avec « une profonde appréciation et humilité ».
« Être honoré par l’Université pour ma contribution dans le domaine du droit et de la politique va au-delà de ce que j’aurais pu imaginer quand je débutai mes études légales en 1967 en tant que articled clerk auprès d’un attorney », a déclaré Kailash Purryag hier matin. Il a, dans son discours de circonstance, partagé ces heures difficiles « par lesquelles devait passer toute personne choisissant d’embrasser la carrière dans le droit ». Selon lui, la vie était difficile à l’époque : « There was a very limited number of private tutors ». Par ailleurs, raconte-t-il, les manuels n’étaient pas facilement accessibles et « nous n’avions pas accès à la bibliothèque de la Cour Suprême avant de passer les Intermediate Examinations ». La plupart du temps, « nous devions acheter des manuels d’occasion et là aussi, il fallait qu’ils soient disponibles ou alors on les empruntait des amis. Beaucoup de mes amis ont simplement abandonné », devait se souvenir le président.
À l’époque, poursuit-il encore, « starting a practice itself was not easy. We had to create a reputation for ourselves in order to build our practice. A handful of values were more important and effective than thousands of laws and regulations ».
Il devait témoigner que sa vie politique « was not a bed of roses ». Des hauts et des bas, des défaites et des victoires qui font, dit-il, partie du jeu politique. « For me, passion, humility, devotion, integrity and above all, loyalty, are the guiding principles and values in public life ».
Le président de la République a encouragé l’UoM à « further engage in foresight activities that could generate new business ideas and accelerate foreign direct investments in high value-adding sectors ».
Kailash Purryag a remercié le Council and Senate de l’UoM pour lui avoir offert cette distinction qui, devait-il reconnaître, « is very demanding. I will do my utmost to uphold the dignity that it carries ».