La dernière cérémonie de remise de diplômes à l’Université de Maurice a vu la consécration après cinq ans du diplôme de Doctor of Philosophy (PhD), remis à quatre femmes. En 2006, seul un étudiant avait obtenu le PhD. Sunita Facknath, Anissa Nain, Manisha Ramnauth et Nafiisa Sobrattee ont été reçues dans les domaines Entomology, Molecular Biology, Food Science and Technology et Bio Resource Management respectivement. Par ailleurs, 77 jeunes ont obtenu leurs licences. « Avoir quatre filles PhD Holders est un honneur pour la faculté d’agriculture », déclare au Mauricien la Doyenne, Françoise Driver.
C’est une fierté pour la Faculté d’agriculture de l’Université de Maurice de voir après cinq ans la consécration de cinq PhD Holders, surtout, indique la Doyenne, à un moment où le secteur tertiaire veut privilégier la recherche universitaire. Le dernier PhD remonte à septembre 2006, avec un titulaire de Doctor of Philosophy in Entomology. Cette année, deux étudiantes, Nuzhah Raawiyak Baulum et Nizla Dhuny, ont de plus obtenu leur Master of Philosophy in the Field of Plant Science et MSc Food Biotechnology respectivement. Le nombre d’étudiants ayant obtenu leur licence dans divers domaines, tels que Food Science, AgriScience and Technology, Agricultural Biotechnology et Agriculture (Specialisation : Aquaculture) est resté le même, soit 77.
La Faculté d’agriculture, fondée en 1914, était à l’origine connue comme l’École d’agriculture. Elle fêtera bientôt ses 100 ans d’existence. Elle comprend deux départements, à savoir Production agricole et Systèmes et sciences agricoles et alimentaires. Elle dispose d’une ferme de 21 arpents, comprenant une pépinière, une serre, un musée des cultures, des plantes, des animaux de laboratoire et une unité de production animale, pour le hands-on practical training des étudiants et ceux engagés la recherche. Considérée comme la plus petite faculté de l’UoM, la Faculté d’agriculture compte plus de 300 étudiants repartis sur plusieurs programmes d’études, tels que l’agriculture, l’aquaculture, Forestry et Food Science and Technology, entre autres. Cette année, la Faculté d’agriculture a introduit trois nouveaux programmes d’études en Microbiologie, Land and Water Management et Food Safety and Quality.
Lors de son intervention à cette cérémonie, le Vice-chancelor, le Pr Konrad Morgan, a soutenu que les diplômés de l’UoM sont aussi bons que les diplômés des plus grandes universités étrangères. D’où l’importance, dit-il, qu’une fois qu’ils quittent l’Université de poursuivre le bon travail. « You should be proud of your achievement. Taking shortcuts is not worth it. Make sure you do things properly », a déclaré le Pr Morgan. Pour sa part, Evert Liewes, directeur général de Princes Tuna (Mauritius) Ltd, l’invité d’honneur de cette cérémonie, a exhorté les jeunes diplômés à apporter leur contribution au domaine de l’agro-industrie. « Food industry has a big future. You can help to invent and implement new production technologies », soutient-il. M. Liewes a également attiré l’attention sur le fait que la sécurité alimentaire devient de plus en plus importante, tout comme la demande pour des qualified food specialists. « You will have to prove that you have skills », a-t-il conclu.