Le président du conseil d’administration de l’Université de Maurice a déclaré que le campus de Réduit cherche un candidat avec un bon bagage académique, qui s’y connaît en valeurs humaines et qui soit surtout un bon administrateur pour remplacer le vice-chancelier Konrad Morgan qui a récemment démissionné de son poste.
Le professeur Sudursun Jugessur répondait ce matin aux questions de la presse après l’ouverture d’un atelier de travail sur le changement climatique qui se tient actuellement à l’Université de Maurice (UoM). Le conseil d’administration de l’institution tertiaire se réunit demain (jeudi) pour décider de la marche à suivre après la démission du vice-chancelier Konrad Morgan.
« Lorsqu’on est académique, cela ne signifie pas qu’on est un bon administrateur. Il faut les deux pour pouvoir diriger une institution », a déclaré le Pr Sudursun Jugessur, président du conseil d’administration de l’UoM, avant d’indiquer que le campus de Réduit organise bientôt des cours de leadership pour les académiques qui sont intéressés. S’agissant des procédures pour le remplacement de Konrad Morgan, le Pr Jugessur a souligné que l’appel à candidatures pour le poste vacant du vice-chancelier serait lancé avec les critères nécessaires. Le conseil d’administration attendra que les candidats se fassent connaître avant de les interviewer et de finalement choisir le candidat approprié. « Nous pensons pouvoir terminer cet exercice dans deux à trois mois », a-t-il soutenu.
Le Pr Jugessur a fait valoir qu’à ce stade, il ne sait pas encore si l’appel à candidatures pour le poste de vice-chancelier sera lancé au niveau international. « Tout dépendra de ce que le conseil d’administration va décider jeudi. Si les membres décident pour des candidats locaux seulement, nous allons nous plier à leur volonté », a déclaré le président du conseil d’administration de l’UoM. Il a ajouté qu’il n’y a pas de deadline qui a été précisé pour remplir le poste « mais que nous allons le faire le plus tôt possible ».