Dans le sillage du départ du vice-chancelier (VC) de l’Université de Maurice (UoM), le nom du doyen de la faculté des sciences, le Pr Hussein Subratty, est cité pour assumer ce poste par intérim jusqu’au recrutement du prochain VC de l’institution tertiaire. Le nouveau conseil d’administration de l’UoM sous la présidence du Pr Jugessur, pro-chancelier du campus de Réduit, a pris cette décision hier à sa première réunion. Sollicité à plusieurs reprises, Le Mauricien n’a pu se mettre en rapport avec le Pr Jugessur pour confirmer l’information. Le Pr Subratty n’a de son côté ni confirmé ni infirmé la nouvelle.
Le Mauricien apprend que le choix du Pr Hussein Subratty pour assumer l’intérim du poste de vice-chancelier (VC) relève d’un système de rotation parmi les doyens des facultés en attendant le recrutement d’un nouveau VC.
Selon nos renseignements, le conseil d’administration a discuté pendant une heure de la situation avant de s’arrêter sur le nom du Pr Hussein Subratty. Celui-ci a été ancien président de la Central Water Authority et a agi comme médiateur dans l’affaire qui a secoué le collège Aleemiah en 2006. M. Subratty a une longue carrière universitaire. Il devrait assumer son nouveau rôle à partir du 26 janvier, date à laquelle le Pr Konrad Morgan partira en congé prédépart. Son départ définitif est le 9 février.
Le VC de l’UoM a soumis sa lettre de démission au président du conseil d’administration le lundi 9 janvier avec un mois de préavis. Sa décision fait suite à l’annulation de la réunion du conseil du 22 décembre 2011 au cours de laquelle le plan de réforme qu’il proposait devait être ratifié par les membres et des changements apportés aux statuts de l’université.
Au Mauricien, le Pr Konrad Morgan a confirmé que « […] Due to a combination of factors that I felt limited my ability to make further progress, I felt it appropriate to tender my resignation to make way for new Vice-Chancellor who can build on my work and further develop the institution ».
Le Pr Hussein Subratty devrait assumer le poste de VC pendant deux mois, période au bout de laquelle un nouveau VC sera recruté. À la veille de la tenue de la réunion du conseil d’administration, le Pr Jugessur a affirmé à la presse que le nouveau VC doit être un candidat avec un bon bagage académique, qui connaît les valeurs humaines et qui soit un bon gestionnaire.
Un special committee sera mis en place pour lancer l’appel à candidatures pour le poste de VC dans les plus brefs délais. Nous apprenons par ailleurs que le comité spécial qui se penchera sur le recrutement de deux pro-chanceliers a déjà été formalisé hier. Au campus de Réduit, on laisse cependant entendre que selon les statuts de l’UoM, l’entretien d’embauche avec les candidats pour ces deux postes doit être fait par un panel sur lequel siège également le vice-chancelier. Par conséquence, il semble difficile pour le conseil de lancer un appel à candidatures pour ces deux postes en même temps.
Selon nos renseignements, à la suite du départ des deux pro-chanceliers il y a dix-huit mois, les tâches qu’ils avaient ont été reparties à différents niveaux : les facultés, le bureau du Registrar et les comités.