Pour palier le nombre croissant d’étudiants à l’Université de Maurice (UoM) chaque année et devant le manque d’espace, surtout de salles de classe, de nouveaux locaux de la Business School de l’Institution tertiaire sont en construction à Ébène. Il s’agit d’un projet de l’UoM avec le concours du State Investment Trust, pour y étendre ses activités.
L’Université de Maurice qui compte cinq facultés et plus de 10 000 étudiants, a déjà atteint sa capacité maximale. Pourtant, à chaque rentrée universitaire, elle introduit de nouveaux cours, augmentant ainsi le nombre de ses étudiants. Son vocation étant d’offrir la possibilité à plus de jeunes de poursuivre des études supérieures dans cet établissement des plus abordables et réputés de l’île.
L’UoM compte plus de 45 ans d’existence, de l’école d’Agriculture à la Faculté d’Engineering qui dispose depuis peu d’un nouveau bâtiment d’une dizaine d’étages. Par contre, les structures du campus de Réduit sont restées les mêmes. Devant l’ampleur que prend l’UoM, la répartition annuelle des salles de classes devient un véritable casse-tête. Les étudiants sont même parfois amenés à faire le tour du campus pour trouver une salle de libre pour les cours.
Après maintes négociations, l’UoM sera, à compter de l’année prochaine, en mesure d’accueillir plus d’étudiants et surtout dispenser ses cours dans de meilleures conditions. En effet, elle s’est lancée dans un projet, avec le concours du State Investment Trust (SIT), pour étendre ses facilités à Ébène. La construction d’un bâtiment pour accueillir uniquement des salles de classe a déjà débuté et devrait être complétée d’ici la prochaine rentrée universitaire 2012-2013. « This project in collaboration with SIT is to construct some facilities in Cybercity for teaching – but these would not include any accommodation or hostels – just classrooms », a indiqué au Mauricien, le vice-Chancellor de l’UoM, le Pr Konrad Morgan. Ces nouveaux locaux accueilleront la Business School de l’UoM ainsi qu’une bonne partie des étudiants de la faculté de Law and Management.
Par ailleurs, l’Open University of Mauritius qui compte ouvrir ses portes avant la fin de cette année, allouera aussi une partie de son espace à l’UoM et à l’Université de Technologie (UTM) de Pointe-aux-Sables qui est également saturée en termes de places. Les consultants de l’Open University of Mauritius procèdent actuellement au costing des anciens locaux de la Mauritius Broadcasting Corporation. Les étudiants de l’UTM qui sont plus de 5 000, sont à ce jour répartis dans plusieurs établissements secondaires de l’île, notamment au Mahatma Gandhi Institute, au Bell Village SSS et au Collège MEDCO. Ces étudiants y suivent des cours les samedis ou en fin d’après-midi les jours de semaine.
Par ailleurs, si plusieurs projets pour la construction de nouveaux campus universitaires sont en chantier, ce n’est que l’année prochaine qu’ils seront prêts et opérationnels. La construction du campus de Montagne-Blanche débutera, elle, l’année prochaine. Les autres rénovations ou constructions débuteront dans les plus brefs délais.