Les procédures de Procurement pour le service de Catering à l’occasion de l’ICT Excellence Award 2011, cérémonie organisée le 28 décembre de l’année dernière par le ministère des Technologies, de l’Information et des Communications (TICs), sont diversement commentées malgré les assurances ministérielles de bonne gouvernance. Les documents officiels en circulation en font foi.
Pour la première fois, un prestataire choisi pour assurer ce service de « manzé bwar » pour cette cérémonie grandiose dans le secteur de pointe de la technolgie informatique  s’est permis de soumettre deux Invoices avec des réclamations différentes pour le même contrat. Le 6 mars dernier, le Caterer choisi pour entretenir 300 invités a soumis une première réclamation, reçue au ministère le10 mars, de Rs 99 600, soit Rs 332 par personne, au ministère des TIC pour l’ICT Excellence Award.
Le dossier du ministère contient une autre réclamation du même fournisseur datée aussi du 6 mars pour la même cérémonie avec un autre montant, soit Rs 105,000 (Rs 350 par 300 invités) reçu au ministère le 13 mars. Week-End n’a pas été en mesure d’obtenir confirmation laquelle de ces réclamations a été acquittée.
Le contrat pour ce « manzé bwar » avait fait l’objet d’un exercice d’appel d’offres restreint avec seulement trois fournisseurs invités à soumettre. L’un s’était désisté alors que celui qui avait soumis l’offre la moins élevée fut ignorée (voir extraits des Minutes). La recommandation d’un responsable du ministère pour que le Departmental Tendcer Committee soit saisi de cette question fut tout simplement ignorée et le choix de l’ancien fonctionnaire toiut-puissant entériné.