À une semaine des élections des nouveaux membres de l’Union des étudiants de l’Université de technologie de Maurice, l’United Students, en lice pour ces élections, se dit victime « d’attaques personnelles et communales ». Tashanand Yudish Pahladi, le vice-président de l’association et candidat à l’élection, estime que l’united Students est injustement accusée d’avoir arraché des banderoles. Qui plus est, dit-il, en utilisant à l’égard des membres de son association des propos « communaux ». Aussi a-t-il décidé de porter plainte.
Invité à réagir, Krishna Jadunundun, président sortant de l’association et candidat du CSM aux élections, rejette en bloc les accusations. « Il y a plusieurs partis dans ces élections. Pourquoi nous accuser ? (…) Nous avons perdu des banderoles mais nous, nous n’accusons personne », dit-il.