L’Université de Technologie de Maurice (UTM) en collaboration avec l’University of Bedfordshire’s Institute for Tourism Research (INTOUR) tient depuis hier à l’hôtel Intercontinental à Balaclava une rencontre internationale sur le tourisme durable. Des universitaires de plusieurs pays débattront durant trois jours sur les impacts du changement climatique, de la pauvreté et de l’économie sur le tourisme. Les chercheurs pourront aussi présenter leurs travaux et soumettre des propositions.
Cette conférence internationale, qui prend fin le samedi 24, a pour thème « Embracing Social and Environmental Change : The Influence and Role of Tourism ». Elle est axée sur l’influence du tourisme et son rôle dans l’élaboration des changements environnementaux et sociaux. Les débats se concentreront sur les sujets suivants : Protected Area Management, Environmental Economics, Environmental Ethics, Heritage Climate Change, Policy and governance, Environmental impacts, Aviation and Transport, Influence on patterns of tourism supply and demand, Poverty Reduction, Effectiveness of tourism as a tool for poverty reduction, Stakeholder understandings of tourism and poverty, Models of poverty reduction and tourism, Barriers to the integration of the poor in tourism industry et Academics in the fields of tourism, economic development, management and marketing.
La conférence réunit depuis hier des chercheurs, professionnels et praticiens de diverses disciplines venant des universités de Central Lancanshire, de Wales, de Bedfordshire, de Waterloo et de Bournemouth. Cette rencontre permettra aussi aux chercheurs de partager les dernières théories et pratiques et de présenter leurs récents travaux de recherche. Des propositions sont attendus pour trouver des solutions aux problèmes qui seront soulevés lors de cette conférence.
La conférence vise à fournir aux étudiants concernés une plate-forme de discussion et de partage des thèmes de recherche du tourisme et des résultats. Il a aussi pour objectif d’offrir un forum interdisciplinaire pour les discussions et le réseautage entre universitaires, praticiens et professionnels dans le domaine du tourisme.
Le Professor Andrew Holden, directeur de l’Institute for Tourism Research (INTOUR) de l’University of Bedfordshire et principal intervenant, a mis l’accent hier sur la problématique de l’emploi et du développement local. « Nous voulons créer un agenda de développement durable et prôner une culture d’économie verte », a souligné le Pr Holden. Cette réflexion, indique-t-on au niveau de l’UTM, « permettra aux participants de s’exprimer sur la question et de présenter des expériences concrètes de création d’emplois et de développement des communautés locales dans le cadre de programmes de développement touristique durable ». Cette démarche vise à renforcer la capacité des universités pour la conception et l’exécution d’un programme de développement professionnel basé sur la mobilisation de ressources. Le travail fait par le groupe de travail consiste à définir un cadre stratégique pour une coopération technique entre l’UTM et l’INTOUR.
Le ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah, pour sa part, a exprimé le souhait du gouvernement de Maurice de faire de Maurice, une plate-forme pour l’enseignement supérieure.