Oufran Amodh, 43 ans, le chauffeur qui avait véhiculé Kusraj Lutchigadoo dans la soirée du 23 avril

La police tente de retracer le dénommé Jean, qui avait accompagné le chauffeur Oufran Amodh à Vacoas.  Le CCID entame une étape importante cette semaine de l’enquête sur l’escapade du détenu Kusraj Lutchigadoo, 33 ans, du Vacoas Detention Centre (VDC) dans la soirée du 23 avril. Cette nouvelle étape est axée sur les personnes que le présumé trafiquant de drogue aurait rencontrées de 21h15 à 22h15, durant son absence au VDC.

Les hommes de l’ACP Devanand Reekoye ont d’ailleurs convoqué l’épouse et la belle-soeur de Kusraj Lutchigadoo aux Casernes centrales ce lundi pour déterminer s’il y a eu tentative de fabriquer des preuves en vue d’innocenter le présumé trafiquant dans une affaire de trafic de drogue. Outre ce qui s’est passé le 23 avril, les enquêteurs comptent cuisiner l’épouse du détenu sur sa visite à Vacoas le vendredi 4 mai pour fêter l’anniversaire de son époux. Or, aucun haut gradé de l’ADSU n’a été informé de cette visite, qui devait d’ailleurs être autorisée par les Casernes centrales. Concernant la belle-soeur de Kusraj Lutchigadoo, le CCID a été informé par leurs collègues de l’ADSU que le présumé trafiquant de drogue a présenté une photo avec elle datant du 27 février, date à laquelle la brigade anti-drogue était prise dans une opération de livraison contrôlée, durant laquelle le commanditaire d’un colis de drogue avait réussi à s’enfuir. Les enquêteurs soupçonnent la présence de Kusraj Lutchigadoo lors de cet exercice.

Pour rappel que c’est accompagnée d’un homme et avec une bouteille d’alcool en main, l’épouse de Kusraj Lutchigadoo s’est rendue au centre de détention dans la soirée du 23 avril, où une fête arrosée se déroulait en présence de certains policiers.