Dhanraju Lutchigadoo, plus connu comme Rajoo a balancé le nom du chauffeur qui a véhiculé son frère Kusraj Lutchigadoo à bord du 4×4 dans la soirée du 23 avril. Le chauffeur est actuellement interrogé au CCID.

Dhanraju Lutchigadoo, plus connu comme Rajoo et frère du présumé trafiquant de drogue Kusraj Lutchigadoo, a été interrogé par le CCID hier après-midi sur l’escapade du 23 avril au Vacoas Detention Centre. En présence de son avocat, Me Shakeel Mohammed, il a confirmé que « c’est bien mon 4×4 » aux vitres teintées qui s’est rendue au centre de détention au cours de cette soirée, mais a nié sa présence sur place. « Mo sofer ti al kit manze Vacoas dan 4×4 pou mo frer », a-t-il déclaré aux hommes de l’ACP Devanand Reekoye. Rajoo Lutchigadoo a avancé que le conducteur, qui est « enn zanfan lakaz », lui a confié ce qui s’est passé une fois au centre de détention. « Ti ena enn kamarad avek li (le chauffeur, Ndlr) kan li’nn pran 4×4. Kouma zot inn ariv laba, enn gard dir mo sofer so kamard desann. »


Selon les aveux de son chauffeur, Rajoo Lutchigadoo a avancé que deux personnes, dont l’une se cachant le visage, ont alors pris place dans le véhicule tout en ordonnant au chauffeur de se rendre à la municipalité de Vacoas/Phoenix, où ce dernier est descendu. Il dit « ignorer » ce qui s’est passé par la suite et où les personnes, ayant pris le véhicule, se sont rendues. « Ces personnes sont revenues à la municipalité une heure plus tard, où elles ont rendu le 4×4 », a-t-il dit. « Kan mo sofer inn rakonte mwa sa landemin, mo ti krwar li pe rakont zistwar », soutient Rajoo Lutchigadoo. Et d’ajouter avoir « prêté foi » à ses déclarations qu’après l’éclatement de cette affaire. La police lui a demandé ou se trouvait son 4×4 et le client de Me Shakeel Mohamed a soutenu l’avoir déjà vendu. Il a d’ailleurs montré aux enquêteurs l’acte de vente. Rajoo Lutchigadoo devait préciser qu’il ne détient aucun permis de conduire. Après avoir vérifié son alibi et certaines informations auprès de la Traffic Branch, le frère de Kusraj Lutchigadoo a été autorisé à partir.

Cependant, le CCID lui a fait comprendre qu’il devait rester à la disposition de la police à mesure que l’enquête progresse. Entre-temps, les enquêteurs ont fait des démarches pour retrouver le chauffeur en question qui, selon Rajoo Lutchigadoo, « ne travaille plus » pour lui. Le nouveau propriétaire du 4×4 sera lui aussi convoqué aux Casernes centrales pour des explications et le véhicule sera réquisitionné comme pièce à conviction. Par ailleurs, le caporal Narain et les constables Auguste et Goomany ont participé à un exercice de reconstitution des faits au Vacoas Detention Centre hier pour expliquer leurs faits dans la soirée du 23 avril.

Selon nos renseignements, les enquêteurs ont noté certaines « incohérences » entre ce qu’ils ont montré hier et les images du VDC. Ils sont convaincus que c’est le policier Narain qui avait accompagné Kusraj Lutchigadoo lors de son escapade dans les Plaines-Wilhems.

À la suite de cet exercice, le CCID compte interroger d’autres policiers qui étaient de service ce soir-là. Les enquêteurs sont convaincus que ces trois policiers « ne sont pas les seuls » à avoir trempé dans cette affaire et soupçonnent qu’Ashish Dayal, le cerveau derrière cette escapade, « est très proche » des autres officiers ayant travaillé au centre de détention le 23 avril. Ces policiers seront convoqués au CCID sous peu. D’autre part, Kusraj Lutchigadoo et Ashish Dayal seront traduits en justice ultérieurement, où ils seront inculpés sous une accusation provisoire de complot. L’exercice, qui devait se dérouler hier, a été repoussé pour des raisons de sécurité. En outre, Kusraj Lutchigadoo a été conduit à Alcatraz où il est actuellement en détention.