Les trois secrétaires généraux de l’Alliance Lepep, à savoir Nando Bodha (MSM), Mamad Khodabaccus (PMSD) et Eddy Boissézon (ML), ont invité leurs partisans à se mobiliser autour de leurs leaders et en particulier le chef du gouvernement, sir Anerood Jugnauth. « La seule personne qui constitue une garantie de performance dans une direction de progrès, de stabilité et de prospérité, c’est Anerood Jugnauth », a déclaré Nando Bodha.
Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques, a fait un rapide bilan de la performance du gouvernement après quinze mois au pouvoir. Il a rappelé que pendant cette courte période « le gouvernement de l’Alliance Lepep a lancé concrètement ce que l’ancien gouvernement a promis pendant des années ». Citée en exemple, la réforme électorale, dont une des composantes, soit le financement des partis politiques, a déjà fait l’objet d’un premier papier contenant une série de propositions. « Il n’y aura jamais de consensus sur une législation englobant toutes les composantes de la réforme, a déclaré Nando Bodha. Nous comptons donc aborder séparément les différentes composantes de la réforme et présenterons des papiers au fur et à mesure. La commission présidée par le Vice-premier ministre, Xavier-Luc Duval, se penchera maintenant sur la représentativité des femmes et sur la loi concernant la Commission électorale, les Best losers, ainsi de suite ».
Nando Bodha a également cité l’introduction du projet de réforme de l’éducation, le 9-Year Schooling. Les dernières réformes, a-t-il rappelé, datent des années 2000-2005. « Durant dix ans, le gouvernement travailliste n’a rien fait, mais maintenant Leela Devi Dookun, la ministre de l’Éducation, a introduit le 9-year Schooling. Elle s’est aussi engagée dans un dialogue constructif. »
Poursuivant son intervention, Nando Bodha a relevé que l’ouverture d’une ambassade en Arabie Saoudite est maintenant une réalité. Et d’évoquer le même argument pour la commission d’enquête sur la drogue. « Le salaire minimum sera étudié par le Wages Council qui fait actuellement l’objet d’un texte de loi », a-t-il souligné.
Au sujet de la décongestion routière, le ministre des Infrastructures publiques a observé que le gouvernement travailliste avait prévu Rs 34 milliards. « Or, a-t-il enchaîné, le ring road s’est arrêté à la moitié du chemin qui s’est d’ailleurs effondré. Une partie de la route Verdun s’est également écroulée ». Le ministre Bodha a annoncé que Rs 15 milliards seront investies pour la construction d’un tunnel qui rejoindra le ring road à Port-Louis. Il a rappelé que la construction de 2000 maisons est en bonne voie.
Concernant la carte d’identité biométrique, Nando Bodha a déclaré que « les empreintes digitales recueillies dans le cadre de la préparation de la carte d’identité ont été détruites ». D’autre part, devait-il souligner, « de nouveaux pouvoirs seront accordés à l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) pour qu’elle puisse travailler en toute indépendance ». Et de poursuivre, « la lutte contre la corruption a dépassé les espérances, sans compter que les pensions ont été augmentées et que Rs 2 milliards y seront consacrées au PRB. C’est pour toutes ces raisons que les partisans de l’Alliance Lepep doivent être présents à Vacoas pour soutenir leurs leaders et la vision 2030 présentée par sir Anerood Jugnauth. »
Par ailleurs, Nando Bodha a fait comprendre que le budget comprendra des mesures afin de s’attaquer aux nouveaux piliers économiques. Il a aussi avancé que « l’Alliance Lepep est dans une dynamique unitaire ». « Les turbulences ont été des accidents, est-il d’avis. Il faut apprendre à les gérer ». Nando Bodha a soutenu que « contrairement à Navin Ramgoolam, qui était centralisateur et plaçait ses proches à la tête des institutions qui étaient paralysées, sir Anerood Jugnauth assume ses responsabilités et ses prérogatives notamment au conseil des ministres, et laisse les autres assumer leurs responsabilités ».
Pour sa part, Mamad Khodabacus s’est dit confiant que les partisans du PMSD se mobiliseront pour dimanche. Eddy Boissézon, qui a, lui, fait le procès du MMM et de Paul Bérenger, a également invité ses partisans à être présents à Vacoas le 1er mai.
Pour conclure, Nando Bodha a fait état de la « grosse mobilisation » effectuée à travers les circonscriptions. « Nous sommes satisfaits de la présence de nos soldats et partisans. La vague qui nous a portés au pouvoir en décembre est toujours présente. L’avenir est clair, qui fait qu’avec le PTr et le MMM il n’y a aucun espoir. La seule personne qui garantit une performance dans une direction de progrès, de stabilité et de prospérité, c’est Anerood Jugnauth » , a dit Nando Bodha. Ce avant de rappeler qu’autres que SAJ et les trois leaders de l’Alliance Lepep, Leela Devi Dookun et Aurore Perraud s’adresseront à l’assistance. À noter que le rassemblement du 1er mai à Vacoas sera présidé par Showkutally Soodhun.