Un habitant de Rose-Hill âgé de 20 ans est grièvement blessé, hier matin, à la suite d’un accident. La victime était à mobylette à l’avenue Sivananda à Vacoas quand il a percuté un piéton dont l’identité est inconnue à ce jour. Les deux ont été admis d’urgence au Princess Margaret Orthopaedic Centre (PMOC) à Candos. L’état du jeune homme inspire de vives inquiétudes.
———————————————————————————————————————————
BARKLY: Une geôlière agressée
Une geôlière de 32 ans habitant Goodlands a été victime, hier soir, d’agression avec violence. Dans sa déposition au poste de police de Barkly, la geôlière a déclaré qu’elle était en compagnie de sa collègue quand l’incident s’est produit. Elle procédait à une fouille des cellules quand les détenues se sont acharnées sur elle. Les prisonnières ont arraché les téléphones cellulaires et les cartes sim que la geôlière avait auparavant sécurisés. Blessée elle a été admise à l’hôpital Jeetoo à Port-Louis.
———————————————————————————————————————————
STE-CROIX: Rs 213 000 d’objets de valeur dérobés chez une trentenaire
La maison d’une habitante de Ste-Croix, âgée de 34 ans, a été cambriolée hier durant son absence. Les voleurs auraient emporté des bijoux et des jeux électroniques estimés à Rs 213 000. Aucune trace d’effraction n’a été décelée.
———————————————————————————————————————————
LALLMATIE: Vol avec effraction
Une jeune Customer Care Representative à la State Bank of Mauritius de 22 ans a été victime de vol avec effraction. Son domicile a été visité dans la journée d’hier par des cambrioleurs qui ont fait main basse sur des bijoux estimés à Rs 150 000.
———————————————————————————————————————————
QUARTIER-MILITAIRE: Rs 50 000 de bijoux disparus
Un entrepreneur de 46 ans, habitant Quartier-Militaire, a eu la désagréable surprise de constater samedi que ses bijoux évalués à Rs 50 000 ont disparu de son armoire. Aucune trace d’effraction n’a été relevée.
———————————————————————————————————————————
MALVERSATION: Charge provisoire logée contre un ouvrier
Vikesh Madhoo, âgé de 35 ans et habitant à Midlands, est provisoirement accusé devant la Cour de district de Port-Louis Sud d’escroquerie sous l’article 332 (2) du Code criminel. Il a dû payer une caution de Rs 5 000 et signer une reconnaissance de dettes de Rs 20 000 pour recouvrer la liberté conditionnelle. Cet employé travaillait comme « salesman » dans une entreprise à Pailles. Après avoir livré des marchandises d’une valeur de Rs 63 985, Vikesh Madhoo aurait disparu avec l’argent.
———————————————————————————————————————————
LARCENY: Rs 1 000 de caution pour une étudiante
Elle croyait pouvoir se servir à sa guise sans payer dans un magasin Duty Free au Caudan. Une étudiante âgée de 19 ans a comparu hier à la cour correctionnelle de Port-Louis. Une charge provisoire de « larceny » sous l’article 301 (1) du Code criminel a été logée contre cette jeune habitante de Midlands. Le magistrat Roshan Santokee a fixé la caution à Rs 1 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 5 000, la police n’ayant pas objecté à sa remise en liberté conditionnelle. Une vendeuse du magasin a déclaré à la police que la jeune femme aurait fait main basse sur deux boîtes de parfum d’un montant total de Rs 7 670. Selon elle, l’étudiante n’en serait pas à son premier vol dans le magasin. Elle aurait commis le délit le 15 octobre et le 3 novembre.
———————————————————————————————————————————
“LARCENY BY PERSON ON WAGES”: Caution de Rs 2 000 à un Store Attendant
Un employé de la Sugar Planters Mechanical Pool à Plaine Lauzun, âgé de 46 ans et habitant New Grove, s’est présenté hier devant le tribunal de troisième instance de Port-Louis sous une accusation provisoire de « larceny by person on wages » en vertu des articles 301 et 309 (2) du Code criminel. Il a été intercepté par un agent de sécurité samedi en possession de deux gallons d’huile de moteur. Le quadragénaire de New Grove n’a pu donner d’explications quand le vigile lui a posé des questions, d’où son arrestation. La valeur des deux gallons d’huile de moteur est de Rs 1 300. Il a dû verser une caution de Rs 2 000 et signer une reconnaissance de dettes de Rs 20 000 pour la libération conditionnelle.
———————————————————————————————————————————
VOL AVEC VIOLENCE: Un habitant de Camp Chapelon provisoirement accusé
Une accusation provisoire de vol avec violence en vertu des articles 301 (1) et 305 (1) (c) du Code criminel a été logée contre un vendeur de 37 ans. Cet habitant de Camp Chapelon ans a été traduit devant la Cour de district de Port-Louis Sud. Selon les faits, le suspect aurait entretenu une conversation avec la victime présumée dimanche sur Victoria Square à Port-Louis. Vexé, il aurait giflé son interlocutrice, une habitante de Pailles de 34 ans, subtilisé le téléphone portable de la plaignante et se serait enfui. La valeur du téléphone portable est estimée à Rs 5 000. La trentenaire n’a toutefois pas été blessée. L’habitant de Camp Chapelon a dû payer une caution de Rs 2 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 20 000 pour la libération conditionnelle.