Le président du Parti travailliste, Patrick Assirvaden, fera une demande de Judicial Review en Cour suprême mardi prochain contre la décision de la municipalité de Vacoas/Phoenix de ne pas accorder au PTr l’autorisation d’organiser un meeting national à la place du marché de Vacoas le 1er mai prochain. « La municipalité a décidé de favoriser l’Alliance Lepep bien que ce dernier ait soumis sa demande après le PTr », a fait comprendre Patrick Assirvaden.
Une décision à ce sujet a été prise hier lors de la réunion du bureau politique rouge au Square Guy Rozemont. Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, a confirmé que les avocats du parti se penchaient sur la question et que la Cour suprême en sera saisie. Navin Ramgoolam a, par la même occasion, annoncé l’organisation, le 21 février prochain, d’un congrès pour célébrer le 80e anniversaire de son parti créé par le Dr Maurice Curé en février 1936. Tout laisse croire que la manifestation sera organisée à l’auditorium Octave Wiehe. Par ailleurs, une cérémonie de dépôt de gerbes est prévue le mardi 23 février au Square Guy Rozemont. Ce congrès sera précédé d’une série de réunions organisées par la CLP des différentes circonscriptions et durant lesquelles il compte intervenir.
« Nous sommes en présence de plusieurs informations troublantes », a dit Navin Ramgoolam. Il a fait mention d’une personne qui aurait obtenu une gambling licence, et qui chercherait à la vendre pour un montant de Rs 40 M. De plus, le leader du PTr soutient que l’exportation de vieux métaux est aujourd’hui interdite sauf pour une personne. Il a aussi dénoncé ce qu’il a qualifié de « simulacre » de démocratie et a critiqué le refus de la municipalité de Vacoas d’accorder au PTr la permission d’organiser son meeting dans la localité afin de favoriser l’Alliance Lepep. Selon Patrick Assirvaden, la demande du PTr avait été soumise le 1er décembre 2015, alors que celle de l’Alliance Lepep a été faite le 4 janvier dernier. Navin Ramgoolam a aussi annoncé que les consultations concernant les amendements de la Constitution du PTr sont en cours. Ce dossier a été confié à un groupe de légistes présidé par Satish Faugoo. Les amendements porteraient essentiellement sur la réorganisation du PTr.