Certains arrondissements et quartiers de la ville de Vacoas/Phoenix affichaient presque une ambiance d’élections générales hier à l’occasion des élections municipales. Si en début de matinée les citadins ont été plus lents à faire le déplacement jusqu’aux bureaux de vote, une certaine constance était notée pendant la journée avec une accélération vers la fin. Pour ces présentes municipales, Vacoas-Phoenix, où la lutte semblait serrée entre les deux principaux blocs menés notamment par la ministre Sheila Bappoo et le député et secrétaire général du MSM Nando Bodha, a affiché hier à la fermeture le plus fort taux de participation enregistré dans les villes dans l’arrondissement N°1 avec 57,99 %. C’est aussi la seule ville à avoir dépassé les 50 % dans deux arrondissements, aux N°1 et 6.
C’est dans une ambiance de fête qu’a démarré la journée pour les agents et activistes des deux blocs dans l’arrondissement N°1 de Vacoas. Ils étaient installés un peu partout avec une forte concentration à la croisée de Henrietta. Vers onze heures, la diffusion de bandes sonores par les deux partis a provoqué un affrontement entre les deux blocs (voir hors-texte). Heureusement, tout est retourné à la normale très vite.
Députés et candidats de ces deux arrondissements étaient présents durant toute la journée dans les huit centres de vote pour veiller au bon déroulement du scrutin et s’assurer que les citadins aient un moyen de transport pour se rendre aux urnes.
Un relevé du nombre de votants à 17 h démontrait déjà que le Ward 1 à Vacoas/Phoenix pourrait être le seul à enregistrer plus de 50 % d’électeurs. À la fermeture, il affichait un pourcentage de 57,99 % ; au N°2, le taux était de 46,6 %.
Une fois le scrutin clos, les urnes des différents centres de vote du N°1 sont arrivées à l’école de Glen-Park RCA à 18 h 45. Entre-temps, les célébrations ont continué dans les rues avec des défilés et une forte mobilisation des agents du Front Solidarité Mauricien (FSM) à Glen-Park.