Le théâtre Serge Constantin pourrait rouvrir ses portes le 27 mars prochain, en écho à la Journée internationale du Théâtre. Gilbert Bozelle, le producteur du comédien argentin John Prada, auteur notamment de The shoe qui a été présenté dernièrement au Kafé T@Komiko, s’y prépare en tout cas. Cette création de théâtre gestuel permettra de rouvrir la salle en rénovation en célébrant l’art de la scène sans barrière linguistique et dans un esprit de dialogue avec le public.
La réouverture de la salle de théâtre de Vacoas apportera certainement un grand soulagement aux artistes mauriciens, qu’ils soient danseurs, comédiens ou même musiciens, dans ce pays où l’on ferme les salles de spectacle les plus fréquentées après les avoir usées jusqu’à la corde et sans plus savoir ensuite qu’en faire…
Le titre de la pièce, The shoe, a le don d’intriguer, et peut-être vient-il simplement souligner l’importance d’une partie de l’anatomie tout à fait fondamentale, celle qui supporte tout notre poids et tous nos mouvements. The shoe est une performance de théâtre gestuel qui s’offre donc le luxe de se dispenser des barrières linguistiques tout en amenant les spectateurs à réaliser que les mots, les paroles et les écrits ont souvent beaucoup moins d’importance qu’on ne le croit dans les échanges entre humains… Ne dit-on pas que 60% de la communication est non verbale ?
Pourtant, il semblerait que The Shoe s’adresse à chacun d’entre nous, à nos désirs, nos doutes et conflits intérieurs. Interprété par John Prada, Coco en est l’unique personnage, un homme ordinaire qui convoite… une chaussure en or. S’il ne rêve pas forcément de l’or du temps, il se bat pour changer de vie, obtenir ce petit plus qui ajoute du sel à l’existence. L’objet de son désir est une boîte censée contenir ce chausson de vair, ce sésame en quelque sorte vers l’accomplissement de soi.
Né à Bucaramanga en 1975, John Prada a commencé sa carrière en tant que comédien en 1995, s’adonnant aussi en passant au journalisme et à la communication avant de devenir directeur théâtral et acteur, ainsi que producteur et réalisateur pour la télévision. Ses productions théâtrales ont été présentées en tournée essentiellement en Amérique latine, et il est passé en tant qu’acteur sur différentes chaînes de télévision telles que la Fox, Nat Geo, Telefe (Argentine), Argentina 13 Canal, ou encore RNC et Caracol Television pour la Colombie.
Gilbert Bozelle, qui l’accompagne et le soutient dans cette aventure mauricienne, est un enfant du pays qui revient après une vingtaine d’années passées en Suisse, aux États-Unis et en Argentine. Ce dernier tient un discours tout à fait pragmatique sur l’activité théâtrale. « Le théâtre ne se développe pas seulement avec des productions à gros budget », nous indique-t-il au passage. De fait, ce duo de choc a décidé de rester à Maurice compte tenu de l’intérêt qu’ils ont réussi à susciter dans les contextes les plus inattendus tels que des Ong ou même le milieu des entreprises qui ont un besoin en team building…