Une équipe de la Divisional Supporting Unit (DSU) de Curepipe a pris part à une course-poursuite dans les rues de Vacoas où, pendant une vingtaine de minutes, elle a traqué une fourgonnette roulant à vive allure afin de semer les policiers. Le chauffard, avec quatre autres occupants à bord, a percuté plusieurs véhicules avant d’être arrêté.   
Cette équipe de la DSU, communément appelée « Mounou Team » et menée par le sergent Deelchand, était en patrouille près de la gare Ian Palach, à Curepipe, lorsqu’elle a fait signe au chauffeur d’une fourgonnette de s’arrêter pour un contrôle de routine, le véhicule s’étant garé plus tôt sur une double ligne jaune. Mais le conducteur n’a pas obtempéré et a poursuivi sa route. Les policiers ont alors allumé leur gyrophare pour lui faire comprendre qu’ils s’adresseraient à lui. L’individu a alors appuyé sur le champignon et a brûlé un feu rouge en direction de Floréal. Débute alors une folle course jusqu’à Vacoas, où le chauffard a tenté de semer les policiers en percutant d’autres véhicules sur son passage. Aucun blessé n’est heureusement à déplorer.
L’équipe de la DSU n’a pas lâché prise et a poursuivi la fourgonnette tout en restant en communication avec le quartier général de la Central Division de Curepipe pour l’informer des derniers détails. Entre-temps, les motards de la Divisional Traffic Police (DTP) sont venus prêter main-forte à leurs collègues. Finalement, la fourgonnette a terminé sa course à la Ligne Berthaud dans la cour d’un habitant de Vacoas, où le chauffeur et ses quatre acolytes ont tenté de se débarrasser de seringues et d’une certaine quantité de méthadone, que la police a néanmoins saisis plus tard. Les occupants du véhicule ont cependant tous réussi à prendre la fuite, à l’exception du dénommé Yannick Billy Chan Chi Yue (33 ans), qui est resté sur place.
Le conducteur de la fourgonnette, Sakeel Hossany (33 ans), ainsi que Naadir Hossany (31 ans), Reza Hossenally (33 ans) et Shanawaz Eradhun (27 ans) ont ensuite été capturés sur un terrain en friche à Vingta, Vacoas. Ces derniers ont été conduits au poste de Curepipe pour y être interrogés. Après cet exercice, seul le premier nommé a été autorisé à partir alors que les autres ont passé la nuit en détention. Ils sont attendus au tribunal de Curepipe ce jeudi pour leur inculpation provisoire.
Entre-temps, la police a réquisitionné le véhicule pour les besoins de l’enquête. À noter que cette même équipe de la DSU était impliquée dans une autre course-poursuite dans les rues de Curepipe samedi pour intercepter cette fois un camion qui roulait sans permis ni vignette d’assurance et certificat de “fitness”.