Malgré la journée ensoleillée, rare en cette période hivernale pour Vacoas/Phoenix, la ville, qualifiée de « morte » par les candidats en lice, a connu un « Nomination Day » particulièrement calme. Si ce n’est quelques rares rallyes de partisans dans certaines artères de la ville, qui sont venus secouer la léthargie caractéristique de la région.
Une douzaine de candidats sont enregistrés en moyenne dans les six arrondissements?, comprenant essentiellement les deux principaux blocs de l’Alliance Lepep et le MMM. Rezistans ek Alternativ a aussi tenu à marquer sa présence, de même que le Party Malin. Les plus forts taux de candidatures concernent le Ward 1, Glen-Park, et le Ward 6, Mesnil, avec chacun une quinzaine de candidats.
Une demi-heure à peine après l’ouverture des six centres d’enregistrements de Vacoas/Phoenix, soit aux alentours de 9 h 30, les groupes de candidats défendant les couleurs de l’Alliance Lepep prenaient d’assaut ceux-ci. En effet, les équipes de Vinod Khoosye, ancien maire MSM de la ville, et de Praveen Ramburn, activiste très connu de la région, faisaient déjà le tour de la ville?, procédant, dans la foulée, à l’enregistrement de leurs poulains. Divers députés et ministres, dont Nando Bodha, Santaram Baboo et Toolsyraj Benydin, faisaient partie des groupes.
Pour leur part, les candidats mauves enchaînaient eux aussi les exercices d’enregistrement dans les différents centres. Siven Parapen, activiste de longue date du MMM, a accompagné les différents groupes de candidats lors de leurs déplacements.
L’exercice d’enregistrement s’est déroulé dans une ambiance très calme et bon enfant, trop même par endroits. Nombre de candidats, comme Rita Koonjan (MMM) et Gérard Baungaléa (MMM) en sont à leur baptême du feu. La première dira que « c’est le rêve de ma vie que de faire de la politique ! Mais mon engagement, c’est surtout pour donner plus de valeur à la cause féminine. À Vacoas/Phoenix, les femmes manquent d’activités. » Le second, jurant fidélité à son parti, veut surtout « engager une révolution verte ici. »
Praveen Ramburn, de l’Alliance Lepep, a officié à la fois comme candidat et Campaign Manager, vu sa longue expérience du terrain. « La tendance est, comme on le dit, “one way traffic”. Outre l’exercice de porte-à-porte, que nous avons entamé longtemps avant nos adversaires, cette semaine, nous allons intensifier nos efforts. »
À l’heure de la fermeture des centres, l’unique fait qui a marqué la journée à Vacoas/Phoenix s’est produit à l’école primaire Jean Paul II de Glen-Park. Les dépôts de candidature des candidats du FSM ont été refusés par les officiels de la Commission électorale, car ils se sont présentés après l’heure de la fermeture du centre, soit après 15 h.