La municipalité de Vacoas/Phoenix prévoit une augmentation des taxes diverses pour l’année 2014. C’est ce qu’a indiqué au Mauricien le maire de la ville Menon Yetty à l’issue de la tenue de la réunion du conseil municipal consacrée à l’adoption des propositions budgétaires pour l’année financière 2014. Les débats autour de ces augmentations étaient animés. Le maire a attribué cette proposition à la nécessité de réduire le déficit budgétaire de la municipalité de Rs 101 millions à Rs 76 millions.
Avec cette nouvelle mesure, les augmentations toucheront quasiment tous les foyers de la ville. La majoration se fera en fonction de la superficie de la demeure du citadin. Ainsi, seuls ceux dont les propriétés ont une « rental value » de Rs 0 à Rs 2 450, selon l’Evaluation Office, seront exemptés de la taxe. La hausse de la taxe se fait à partir d’une valeur louable estimée à Rs 2 451 et elle sera de l’ordre de 13 % par an. Pour les plus grosses propriétés, elle atteindra les 75 %, fait ressortir Menon Yetty.
Les conseillers de l’opposition, notamment Navin Ramsoondur et Farhad Dowlut du Mouvement socialiste militant (MSM), s’élèvent contre cette hausse (voir hors-texte).
Une majoration de 30 % est prévue au niveau de l’allocation des tables au marché de la ville. À ce jour, fait ressortir le maire, une table à Vacoas/Phoenix est louée à Rs 45 alors qu’ailleurs c’est à Rs 100. « À partir de janvier, la location passera à Rs 60 », annonce-t-il.
La mairie prévoit une hausse du Trade Fee, des frais d’enterrement et d’incinération, des frais de location des kiosques de la ville, des frais d’utilisation des gymnases et des terrains de foot de Vacoas/Phoenix jusqu’ici gratuits aux citadins, entre autres. Au final, ces majorations devraient permettre à la ville de réduire ses déficits d’environ Rs 40 000.
Selon le maire de Vacoas/ Phoenix, le déficit initial s’élève à Rs 101 millions. « Le ministère des Administrations régionales nous a écrit pour nous demander de trouver d’autres sources de revenus en vue de réduire ce déficit. La trésorerie s’est penchée là-dessus. Il faut savoir que Vacoas/Phoenix est la seule ville où il n’y a pas eu d’augmentation de taxes pendant longtemps », explique Menon Yetty. Et d’ajouter que la municipalité a fait comprendre au ministère de tutelle que ce déficit est dû en grande partie « à l’augmentation du PRB ». C’est à la municipalité de débourser le salaire des employés à partir du grant que lui accorde le gouvernement central. Menon Yetty indique que l’institution emploie 825 personnes concernées par cette augmentation de salaire. « Kan nou kalkil peman saler ek lezot depans, grant ki nou resevwar de minister pa sifi. » Le maire devait aussi souligner que toutes les villes ne reçoivent pas le même montant de subventions et que ce « quantum est décidé par le ministère des Administrations régionales ».