La Major Crime Investigation Team a arrêté trois ressortissants malgaches et le directeur d’une compagnie dans le sillage de l’enquête sur le meurtre d’Aboo Swalay Futta (53 ans), survenu à Vallée-des-Prêtres samedi. Les Malgaches Herena Rakotamanantsoa, Andy Rasolofoarison et Nivina Andriamunantina avaient accompagné Tanveer Toofany et Ramduth Toofany dans un 4×4 pour que la victime s’acquitte de sa dette de Rs 110 000 qu’il devait à son fournisseur de poulets.

Le trio fait l’objet d’une accusation provisoire de meurtre après leur comparution en justice hier, tandis que le fournisseur, Deeven Gooraye, fait, lui, l’objet d’une charge de giving instruction to commit a crime. Tous ont été placés en cellule au Vacoas Detention Centre, tandis que les frères Toofany sont incarcérés à Alcatraz aux Casernes centrales. Les suspects nient avoir frappé Aboo Swalay Futta, affirmant l’avoir seulement bousculé et que ce dernier a perdu l’équilibre. Ils seront à nouveau interrogés dans le courant de la semaine.

Selon le rapport d’autopsie, la victime a succombé à une “ischeomia heart disease”. Peu après sa mort samedi, la CID de Port-Louis avait arrêté Tanveer Toofany, âgé de 20 ans, et Ramduth Toofany, 28 ans, tous deux résidant Quatre-Bornes. Le plus jeune a déclaré qu’il avait accompagné son frère et les trois Malgaches dans un 4×4 en vue de récupérer une somme de Rs 111 000 que devait la victime.

Bhye Aboo aurait promis de rembourser sa dette plus tard. Mais ses suspects ne voulaient rien entendre. C’est alors, selon la police, que ces derniers l’ont agressé dans sa cour. Bhye Aboo avait ensuite perdu connaissance. Constatant que ce dernier portait des blessures à la tête, sa fille avait demandé aux présumés agresseurs de l’emmener à l’hôpital. Ce qu’ils avaient refusé de faire. Le quinquagénaire est décédé peu après.