Une habitante de Cité Rozemont, à Vallée-Pitôt, âgée de 80 ans, a porté plainte à la police contre son époux, âgé de 81 ans, pour menaces de mort et agression. Elle explique avoir été en quelques occasions victime de violence domestique de la part de son époux, avec qui elle est mariée depuis une cinquantaine d’années.

Ainsi, dimanche, alors que les octogénaires étaient chez eux, la victime avance s’être réveillée vers 5h du matin pour faire sa prière quand une dispute a éclaté. Son époux aurait alors commencé à la frapper sur tout le corps. La victime dit avoir crié pour tenter d’alerter les voisins. Mais le suspect est alors parti dans la cuisine avant de revenir avec un couteau à la main, lançant à son épouse : « Mo pou touy twa azordi. To pou mor dan mo lamin azordi. »

La plaignante devrait son salut à des proches ayant entendu ses cris. Son mari a ensuite quitté la maison. La victime ressentant malgré tout des douleurs, elle a été transportée à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis, où après des soins, elle a été placée sous observation. Elle a fi nalement obtenu sa décharge mercredi. Craignant pour sa sécurité, elle s’est rendue ensuite au poste de police de Vallée-Pitot pour porter plainte contre l’octogénaire pour “domestic violence”.

La Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis Nord a été informée de ce cas. Les enquêteurs n’ont pas encore interpellé l’octogénaire pour obtenir sa version des faits. En attendant, la plaignante a trouvé refuge chez un proche. L’enquête se poursuit sous la supervision du surintendant Paraouty.