Les enquêteurs de la Major Crime Investigation Team (MCIT) et de la Criminal Investigation Division (CID) de la Northern division sont convaincus que Neha Nurudin, née Ghoorah (25 ans), et son ex-copain, Navin Gunputh (40 ans), retrouvés morts dans une voiture au fond d’une rivière à Valton, dimanche, ont été victimes d’un règlement de comptes. La police a arrêté l’époux de Neha, Yusuf Nurudin, 35 ans. Un témoin l’aurait vu se disputer avec le quadragénaire quelques heures avant sa disparition. Une version que nie Yusuf Nurudin. 
Hier matin, des individus allant prier dans une rivière de la région de Valton ont découvert une voiture en partie immergée dans le ravin. À l’intérieur de cette Honda Civic grenat : deux corps en état de décomposition. Alertée, la police a rapidement identifié les victimes, qui étaient portées disparues depuis le 21 juillet. Il s’agit de Neha Nurudin, née Ghoorah, âgée de 25 ans, et de son ex-copain, Navin Gunputh, 40 ans.
L’époux de Neha, Yusuf Nurudin, 35 ans, s’était rendu au poste de police de Montagne-Longue ce jour-là pour signaler sa disparition. Il a confié aux policiers avoir déposé son épouse sur son lieu de travail. Plus tard, il lui a envoyé un message pour lui demander s’il devait la récupérer, mais la jeune femme a signalé à Yusuf Nurudin qu’elle comptait se rendre chez sa mère dans la soirée. « Mo’nn sonn li, me mo pa’nn gagn li », a déclaré Yusuf Nurudin à la police. Il s’est alors rendu chez sa belle-mère, mais son épouse n’était pas sur place.
À ce stade de l’enquête, la MCIT a récupéré le téléphone cellulaire de Yusuf Nurudin pour vérifier ses déclarations. Les enquêteurs comptent passer au crible ses derniers appels, et ce, en vue d’établir s’il n’a pas contacté Navin Gunputh dans le but de le mener dans un guet-apens.
Hier, Yusuf Nurudin semblait désemparé en apprenant la mort de son épouse. Il s’est même rendu à Valton pour s’enquérir de la situation auprès de la police. Toutefois, il a été arrêté peu après, suite au témoignage d’une habitante de Crève-Coeur. Cette dernière a déclaré à la police avoir aperçu la Honda Civic, le lundi 24 juillet près de cette rivière, alors qu’elle allait faire la lessive. Sur le chemin du retour, elle aurait vu le chauffeur de la voiture en grande discussion avec un motocycliste. « Mo’nn trouv zot pe zoure et diskite lor sime », a-t-elle relaté, ajoutant que le motocycliste a pris place sur le siège passager de la voiture. Cependant, le témoin affirme ne pas avoir constaté la présence d’une femme dans le véhicule. En marchant en direction de sa maison, elle soutient avoir entendu un bruit de vitres brisées.
À cet effet, des éléments de la Scene of Crime Office (SOCO) ont récupéré des tessons de bouteilles non loin du lieu indiqué par l’habitante de Crève-Coeur. Ces objets ont été envoyés pour analyse au Forensic Science Laboratory (FSL). De son côté, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, assisté du Dr Maxwell Monvoisin, a attribué le décès des deux victimes à un « slash wound to the neck ». Neha Nurudin et Navin Gunputh ont eu la gorge sectionnée avec un objet tranchant.